Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Succès grandissant pour le trail urbain de Saint-Étienne

Saint-Étienne, France

La quatrième édition du Sainté Trail Urbain a attiré 2 337 coureurs. Deux tracés permettaient aux participants de parcourir la ville à travers ses lieux les plus emblématiques, notamment le centre-ville, le musée de la Mine et le stade Geoffroy-Guichard.

Le départ du 16km, devant le Zénith et sous la neige
Le départ du 16km, devant le Zénith et sous la neige © Radio France - Emeline Rochedy

La 4e édition du Sainté Urban Trail restera dans les mémoires à plus d'un titre.

D'abord du fait du contexte dans lequel l'évènement, organisé par l'Office du mouvement sportif stéphanois avec l'association ASSE Cœur vert  se déroulait. A chaque départ, le public, les coureurs et les organisateurs ont rendu hommage aux victimes des attentats du vendredi 13 novembre. Ensuite, la météo n'avait rien à voir avec celle de la 3e édition avec des flocons de neige pour saluer les départs de la course et rendre encore plus compliquer la descente des marches du Crêt de Roch !

Et puis, l'évènement commence à prendre une belle ampleur avec 2 337 coureurs. Si l'on rembobine, le compteur affichait 757 lors de la première en 2012, 1022 sur la deuxième et environ 1850 en 2014.

Le 16km a remporté le plus de succès avec 1 737 inscrits, c'est 75 % de plus que l'an dernier.

Premier à franchir la ligne d'arrivée, Thibaud Naël en 1 heure et 7 minutes (au milieu sur la photo ci-dessus). A peine remis de ses émotions, ce sapeur-pompier de la caserne Séverine, habitant de Saint-Just-Saint-Rambert  a fait part de ses impressions en direct sur France Bleu Saint-Étienne Loire.

"Je pensais bien connaitre St-Étienne..." Thibaud Naël, vainqueur du 16km

Les premiers du 16 km
Les premiers du 16 km © Radio France - Emeline Rochedy

Sébastien Celle (à droite sur la photo ci-dessus), du Bessat, est arrivé 3e du 16km. Un peu essoufflé mais surtout littéralement enchanté par ce qu'il venait de vivre, à la fois parce que le parcours lui a fait penser aux mineurs et lui a rappelé des souvenirs d'enfance !

"C'est toute mon enfance..." Sébastien Celle, 3e du 16km

Le parcours le plus long, qui s'étirait sur 33 km a lui attiré 390 coureurs en solo et 210 participants en relais (soit 70 équipes). L'an dernier, ils étaient 435 individuels et 85 équipes. Avec une arrivée très fraternelle, retransmise en direct sur France Bleu Saint-Étienne Loire, radio officielle du Sainté Trail Urbain.

Au bout de 2h34 de course, le vainqueur Jean-Christophe Play devançait son dauphin de 10 secondes environ.

"On termine main dans la main.." Jean-Christophe Play, vainqueur du 33 km

Bertrand Mouton et Jean-Christophe Play, 2e et 1er du 33km.
Bertrand Mouton et Jean-Christophe Play, 2e et 1er du 33km. © Radio France - Emeline Rochedy
Les tee-shirts d'un couple de participants, référence aux attentats du 13/11.
Les tee-shirts d'un couple de participants, référence aux attentats du 13/11. © Radio France - Emeline Rochedy

 

[

](http://www.sainté-trail.com/)

Site officiel du Sainté Trail Urbain

Page Facebook

 

La course de 16 km

La course de 16 km
La course de 16 km - Google

 

La course de 33 km

Le parcours de 33 km
Le parcours de 33 km - Google

 

Le Sainté Trail Urbain en 2013.
Le Sainté Trail Urbain en 2013. © Maxppp
Choix de la station

À venir dansDanssecondess