Tous les sports

VIDEO - Rallye WRC 2 : Quentin Gilbert sur les traces de Sébastien Loeb et Sébastien Ogier

Par Laurent Pilloni, France Bleu Sud Lorraine jeudi 28 janvier 2016 à 17:38

Quentin Gilbert a fait un bon Rallye Monte-Carlo
Quentin Gilbert a fait un bon Rallye Monte-Carlo - @world

Pour ses débuts en WRC 2, le lorrain Quentin Gilbert s’est classé avec son coéquipier Renaud Jamoul à la troisième place au Rallye Monte-Carlo (du 21 au 24 janvier) en ouverture du Championnat du monde.

Quentin Gilbert et Renaud Jamoul se sont offerts une place sur le podium, lors du Rallye Monte-Carlo. L’équipage vainqueur du Championnat du Monde des Rallyes Junior 2015 annonce la couleur pour la suite de la saison.

Une belle marge de progression 

Au volant de sa DS 3 R5, le vosgien Quentin Gilbert a plutôt bien négocié son baptême du feu en WRC 2 (l’antichambre du plus haut niveau) sur les routes du Rallye Monte-Carlo. En décrochant une troisième place au classement, Quentin Gilbert prouve qu’il faudra compter sur lui cette année : 

Faire troisième et prendre 15 points pour débuter ce championnat du monde est une excellente nouvelle. Je regrette cette crevaison à mi-étape qui nous a fait perdre du temps et nous empêche de finir deuxième.»

Malgré ces regrets, le pilote lorrain peut être satisfait de sa performance. Bien aidé par toute son équipe, ses ambitions pour la suite ne sont pas voilées :

Je suis entouré par une équipe confirmée qui a de l’expérience. Nous avons évolué ensemble et c’est avec cette même équipe que je suis devenu champion du monde junior l’année dernière. Nous avons encore une grande marge de progression.»

Cette continuité dans le travail devrait être un atout pour Quentin Gilbert. Sa relation avec ses coéquipiers devrait lui permettre de gagner du temps et ainsi préparer au mieux la voiture pour le Rallye du Portugal en mai prochain : 

Nous allons nous attacher à faire évoluer le véhicule avec plus de roulage pour être encore plus performant. Ensuite, nous essaierons de trouver un Rallye pour le tester juste avant la course au Portugal.»

Embarquez avec Quentin Gilbert et Renaud Jamoul.

Le calendrier s’annonce chargé pour Quentin Gilbert. Mais d’ici là, l’enfant de Châtenois participera pour le plaisir, le 13 février à St-Dié à la finale du trophée Andros où il délaissera le moteur thermique pour l’électrique. Une manière d’évacuer la pression liée à la compétition tout comme le temps passé dans le garage de ses parents :

Après chaque Rallye, j’ai besoin de retrouver mes repères. C’est pour cela que je vais travailler au garage de mes parents où l’ambiance est excellente.» 

A 26 ans, Quentin Gilbert a toutes les cartes en main pour réussir : l’humilité, le sens du travail, la volonté et un palmarès similaire (vainqueur du rallye jeune, élu espoir échappement en 2011, champion du monde junior) à celui de deux champions que sont Sébastien Loeb et Sébastien Augier.

Partager sur :