Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports DOSSIER : Jeux Olympiques de Rio 2016

Renaud Lavillenie (presque) prêt pour les JO de Rio

lundi 25 juillet 2016 à 19:47 Par Emmanuel Moreau, France Bleu Pays d'Auvergne

Renaud Lavillenie prépare les Jeux Olympiques au calme, dans son cadre habituel de Clermont-Ferrand. Un calme à peine perturbé ce lundi par les obligations médiatiques obligatoires chez un champion de ce niveau.

Renaud Lavillenie au-dessus de l'élastique
Renaud Lavillenie au-dessus de l'élastique © Radio France - Emmanuel Moreau

Clermont-Ferrand, France

Il porte un maillot aux couleurs du Brésil, réalisé par son équipementier. Renaud Lavillenie a fait face à une douzaine de journalistes. Il a enchaîné interviews télé, puis radio et enfin presse écrite. Il a même répondu aux questions d'un magazine TV qui l'interrogeait sur ses programmes préférés. Une heure et demi d'interviews avant qu'appareils photos et caméras ne l'attendent au bord du sautoir où il enchaîne les sauts en quelques foulées. Une opération de communication classique pour le perchiste avant une grande compétition.

Séquence interview télévisions - Radio France
Séquence interview télévisions © Radio France - Emmanuel Moreau

Renaud Lavillenie se prépare sur le sautoir des Cézeaux, à Clermont, là où il a ses habitudes. Un choix assumé pour travailler dans les meilleurs conditions. Pas question de tout bouleverser juste avant la grande échéance, d'autant plus que la forme est là, les deux compétitions de la semaine dernière l'ont démontré (5,96 mètres à Sotteville, meilleure performance mondiale de l'année et 5,90 mètres à Londres). Il ne reste plus qu'à peaufiner les derniers réglages pour être fin prêt pour Rio.

Un statut de favori

Le champion Olympique partira au Brésil la semaine prochaine. Il fera d'abord escale à Sao Paulo, le temps de s'acclimater, avant de gagner Rio. Il devrait s'installer au village Olympique trois jours avant le concours de qualification, prévu le 13 août. La finale est programmée le 15 août.

Le perchiste clermontois sera une nouvelle fois le grand favori du concours de la perche. Un statut qu'il a l'habitude d'assumer dans toutes les compétitions même s'il ne gagne pas à tous les coups. En tout cas, l'objectif est clairement affiché; Renaud Lavillenie part pour gagner à Rio. Il tentera de remporter un second titre olympique, ce qui le ferait rentrer dans un cercle très restreint dans le monde Olympique français.

Suivez tous les athlètes auvergnats aux JO de Rio