Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Report des Jeux Olympiques : la nancéienne Magda Wiet-Hénin (taekwondo) "rassurée"

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

C'est en pleine préparation pour le tournoi de qualification olympique que la taekwondoïste nancéienne Magda Wiet-Hénin a appris le report des JO de Tokyo. Une nouvelle qui vient bousculer tout un programme mais qui la rassure.

Magda Wiet Hénin (à droite) est soulagée que les Jeux soient reportés
Magda Wiet Hénin (à droite) est soulagée que les Jeux soient reportés © Maxppp - Mike Egerton

Les athlètes vont devoir revoir leur préparation pour les Jeux Olympiques de Tokyo. Le report a été annoncé ce mardi par le premier ministre japonais Shinzo Abe. Une décision qui est très vite arrivée aux oreilles d'athlètes qui ne pensent qu'aux Jeux depuis des années. C'est le cas de Magda Wiet-Hénin, athlète du Punch Nancy et membre de l'équipe de France de Taekwondo.

"Ca vient tout bouleverser"

Magda Wiet-Hénin se préparait depuis chez elle, depuis la fermeture de l'Insep, pour le tournoi de qualification olympique de Moscou, reporté d'avril à mai. Avant d'être un soulagement, ce report des Jeux Olympiques, c'est d'abord un programme totalement bousculé : 

"Ça fait plusieurs années que je me prépare pour Tokyo. En tant qu'athlète, on a l'habitude de suivre une préparation bien précise. Ça vient tout bouleverser. On avait préparé les analyses des adversaires, il faudra tout recommencer."

"On pourra retourner à l'Insep" 

Mais ce report, c'est aussi une bonne nouvelle en matière de santé et d'équité sportive : 

"Si je n'avais pas eu le choix, j'y serais allé comme ça. Mais c'est sûr que quand j'ai appris la nouvelle, j'étais plutôt contente, ça m'a rassurée. On pourra retourner à l'Insep, faire notre préparation habituelle, parce qu'à la maison, on bricole un peu, ce sera plus favorable à tout le monde. Le plus important, c'est la santé de tous, on va s'adapter comme tout le monde."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu