Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

Retour sur la 8e édition du Marathon Vert de Rennes

dimanche 28 octobre 2018 à 15:41 Par Maxime Bossonney, France Bleu Armorique

Près de 8 000 courageux ont pris le départ des cinq courses de la 8e édition du Marathon Vert Konica Minolta ce dimanche 28 octobre. Une édition marquée par le froid, mais surtout par de belles performances sportives.

Florian le Vigouroux est le premier breton a avoir passé la ligne
Florian le Vigouroux est le premier breton a avoir passé la ligne © Radio France - Maxime Bossonney

Rennes, France

Sur les presque 8 000 coureurs, 1700 ont pris le départ cette année du Marathon Vert de 42 kilomètres. Le parcours reliait la zone commerciale Cap Malo, à Melesse, à l’esplanade Charles de Gaulle à Rennes ; en passant par les communes de la Chapelle des Fougeretz, de Montgermont, Pacé et Saint-Grégoire.

Malgré le vent, qui soufflait un froid presque polaire, de nombreux spectateurs étaient sur le bord des routes ce dimanche 28 octobre afin de donner de la voix pour encourager les héros d’un jour.

Néanmoins, les marathoniens, qui ont pris le départ à 9 h, ont pu bénéficier d’un petit peu de soleil en fin de matinée pour réchauffer l’asphalte.

Il étaient 1 700 a participer au Marathon de 42 kilomètres - Radio France
Il étaient 1 700 a participer au Marathon de 42 kilomètres © Radio France - Maxime Bossonney

Dès le départ, un groupe de 15 coureurs se détache, ils feront pour la plupart la course ensemble, jusqu’au kilomètre 39, au niveau de l’avenue François Château à Rennes, où le Kényan Lawi Kiptui creuse l’écart après une incroyable accélération. Impossible à rattraper, il distance ses poursuivants et s’impose en 2h08’30’’ à l’Esplanade Charles de Gaulle. Le record du marathon qui est de 2h08’05’’, est donc encore à battre.

À noter toutefois que cette année, 5 coureurs sont en dessous des 2h10’, un exploit qui fait du Marathon de Rennes l’un des plus rapide de France.
Côté femmes, c’est l’Éthiopienne Almaz Negede qui passe la ligne en tête, en 2h29’40’’.

Au centre, le Kényan Lawi Kiptui remporte le Marathon en 2h08'30'' - Radio France
Au centre, le Kényan Lawi Kiptui remporte le Marathon en 2h08'30'' © Radio France - Maxime Bossonney

Le Vigouroux s'impose encore une fois

Pas de surprises pour les champions bretons, le Morbihannais du CIMA Pays d’Auray, Florian le Vigouroux remporte son deuxième Marathon Vert consécutif en 2h23’53’’. Il a fait la majeure partie de la course en solitaire. Le podium est complété par deux autres pensionnaires du club d’Athlétisme d’Auray.

Florian Le Vigouroux est pensionnaire du CIMA Pays d'Auray dans le Morbihan - Radio France
Florian Le Vigouroux est pensionnaire du CIMA Pays d'Auray dans le Morbihan © Radio France - Maxime Bossonney

Enfin, la première Bretonne à avoir passé la ligne d’arrivée est Lénaïc Chollet-Hado (Queven). Un exploit réalisé en 2h56 et 33 secondes.