Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Roller Derby : un an sans pratiquer, les Veuves Noires restent motivées en s'entraînant comme elles le peuvent

-
Par , France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

Depuis un an, les Veuves Noires n'ont toujours pas retrouvé le chemin des gymnases pour s'entraîner à cause de la crise sanitaire. Elles restent cependant motivées en attendant une reprise d'autant plus qu'elles fêtent ce mois de février leur dix ans.

Les Veuves Noires attendent avec impatience la reprise du championnat de roller derby. En attendant, elles tentent de rester motivées en s'entraînant comme elles le peuvent.
Les Veuves Noires attendent avec impatience la reprise du championnat de roller derby. En attendant, elles tentent de rester motivées en s'entraînant comme elles le peuvent. © Radio France - Bradley de Souza

C'est un anniversaire qu'elles fêteront un peu plus tard. "On fera quelque chose pour les 10+1 an", sourit Séverine, l'une des premières licenciées du club de roller derby de Rouen, les Veuves Noires. Un tournoi avait même été organisé à Mont-Saint-Aignan mais il a dû être annulé. "A la place on a publié des photos et vidéos souvenirs sur Facebook, on se remémore, on se rappelle ces bons souvenirs. Les 10 ans, ce n'est que partie remise", poursuit optimiste Severine. En attendant, pour certaines licenciées, s'entraîner toute seule reste compliquée.

Motivées et solidaires

"Au début ça allait, suite au deuxième confinement il y a eu une démotivation. Et puis là je suis de nouveau motivée pour reprendre le sport mais je suis bien restée six mois sans rien faire parce qu'évidemment on n'a plus l'entrain de l'équipe, quand on est toute ensemble, c'est facile de garder la motivation. Et là il y a eu un petit coup au moral mais c'est reparti", explique Aurélie, une des licenciées du club.

Le reportage de la rédaction.

Pour faire du roller derby, il faut avoir une bonne condition physique. "On a besoin d'être assez musclée pour tenir sur les patins, être gainée pour être endurante", ajoute Aurélie. De leur côté Séverine et Céline suivent des cours de cardio et de renforcement musculaire à distance pour garder la forme. Clémentine, elle, a dû mal à trouver la motivation. "C'est kébab & Cie", sourit-elle. "Il y a un an j'étais motivé pour continuer à patiner sur les quais, mais le reconfinement, là elles m'ont perdu", renchérit-elle.

Le retour du championnat incertain, les éventuelles blessures lorsque les entraînements reprendront, pour l'instant, il est impossible pour les Veuves Noires de se projeter. Mais elles restent "solidaires", et "motivées" comme elles l'affirment. Et songent à s'entraîner en extérieur dès que le temps répondra présent.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess