Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Romain Peugeot signe une convention de mécénat avec l'ASCAP

-
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard

Romain Peugeot, l'arrière-petit-fils du fondateur du FC Sochaux et de l'ASCAP, était ce mercredi à Montbéliard pour signer une convention de mécénat avec la section handball féminine de l'ASCAP. Le montant de cet accord n'a pas été révélé mais durera trois ans.

Romain Peugeot, entouré d'Erick Danton président de l'ASCAP Handball et Alain Laclef, président de l'ASCAP
Romain Peugeot, entouré d'Erick Danton président de l'ASCAP Handball et Alain Laclef, président de l'ASCAP © Radio France - Wassilla Guittoune

Romain Peugeot, l'un des héritiers de l'emblématique famille Peugeot, était de retour ce mercredi à Montbéliard, pour signer une convention de mécénat avec la section Handball de l'ASCAP. Pendant trois ans, l'investisseur financier de 33 ans apportera à l'association un soutien financier, dont le montant n'a pas été révélé. Il assistera également au premier match de la saison des Seniors filles en septembre.

Un retour aux racines

Pour ce Londonien, Montbéliardais de cœur, ce partenariat est un "retour sur mon histoire de famille. Mon arrière grand-père a crée l'ASCAP en 1937. Vous savez que j'aime cette région, pour moi c'est une bonne manière de pouvoir mettre des actes sur des mots, et m'inscrire dans une suite logique à l'histoire de ma famille. J'ai un rapport avec le handball, même si j'étais très mauvais petit. Mais l'ASCAP, l'esprit collectif ca me parlait".

Du côté d'Erick Danton, président de la section Handball, le partenariat va aider le club à se développer économiquement : "Cela va nous apporter de la vision, montrer qu'il y a un club comme nous dans la région", ajoutant tout de même être étonné de la volonté de Romain Peugeot d'investir dans l'association "90% des personnes de la région ont travaillé ou travaillent pour Peugeot, donc montrer que Peugeot existe encore et qu'il y encore des personnes qui s’intéressent à la région, c'est beau. Cela fait plaisir qu'un personnage comme lui s’intéresse à nous"

Quid de son envie de s'investir avec le FCSM? 

Interrogé sur sa volonté il y a quelques années de racheter le club, refusée à l'époque par PSA au profit des Chinois de Ledus, Romain Peugeot est resté très évasif : "Je parlerai de football le jour où il faudra en parler et où les circonstances le permettront. (...) Je suis le FC Sochaux depuis Londres comme tout bon supporter qui est fan du FCSM. Quand on est supporter un jour, on l'est toujours". 

Pour ce qui est des résultats sportifs, le trentenaire n'a pas souhaité s'étaler : "C'était une saison de football qu'un club de milieu de tableau en ligue 2 peut faire". L'investisseur financier finit par lâcher un commentaire très rapidement sur le départ d'Emmanuel Desplats, dernier garant de l'ère Peugeot à la tête du club du FCSM : "Chacun prend les décisions qu'il souhaite prendre. C'est assez dommage et triste, mais je n'ai pas à dire davantage sur le sujet."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess