Tous les sports

Rublev s'éveille à Quimper

Par Thomas Lavaud, France Bleu Breizh Izel dimanche 6 mars 2016 à 22:51

Andrey Rublev et une fan quimpéroise
Andrey Rublev et une fan quimpéroise © Radio France - Thomas Lavaud

Le prometteur Andrey Rublev, 18 ans, a remporté le 6e Open de Tennis de Quimper, en battant Paul-Henri Mathieu en finale. A 18 ans, le Russe, l'ex-numéro 1 mondial junior ne devrait pas rester longtemps 208e au classement ATP.

Les spectateurs de Créac'h Gwen ont peut-être assisté à l'éclosion d'un futur grand. Andrey Rublev, 18 ans, a remporté à Quimper le premier tournoi challenger de sa carrière. Le 208e joueur mondial a battu Paul-Henri Mathieu, 69e à l'ATP et tête de série numéro 1, 6/7 (6) 6/4 6/4.

Sans doute la plus belle finale de l'histoire de l'Open

Mathieu vient pour gagner, et prendre 90 points au classement mondial pour préserver une chance de disputer le tableau principal du tournoi de Monte Carlo. Il empoche la première manche au jeu décisif, et prend un break d'avance dans le second set sur un Rublev nerveux.

Mais Mathieu paye, physiquement, l'enchaînement de deux tournois au Brésil avec celui de Quimper, sans coupure. Rublev est plus frais car il n'a pas joué la veille en demi-finale en raison de la blessure de son adversaire. Le Russe impose ses coups très puissant en fond de cours. Il rattrape le break à l'issue d'un jeu fleuve (six balles de break en sa faveur) et remporte la deuxième manche 6/4.

Et c'est physiquement que Rublev prend le dessus dans le dernier set. Malgré deux balles de matchs sauvées sur son service et un break dans la foulée, Mathieu s'incline 6/4.

Mathieu explique : "Il était mieux que moi physiquement. Il a joué bien mieux que moi, et il joue mieux que son niveau sur certains matchs. L'an dernier, il a déjà battu Verdasco qui était dans les 20 premiers mondiaux, on ne bat pas ce genre de joueur par hasard."

Rublev comme Federer...

A son arrivée, Andrey Rublev était seulement connu des initiés pour avoir été numéro 1 mondial junior et vainqueur du Roland Garros de la catégorie en 2014, année où il est passé pro. A Quimper, il a du sortir des qualifications, puis en traversant le tableau jusqu'à la victoire. Sa toute première dans un tournoi Challenger. Elle lui permettra de franchir la barre des 200 premiers mondiaux.

"Dès qu’il sera un peu régulier, on le retrouvera dans les trente meilleurs mondiaux", prévoit Paul-Henri Mathieu.

Andrey Rublev, vainqueur de l'Open de Quimper

Un jeune de 18 ans qui remporte le premier challenger de sa carrière en Finistère, ce n'est pas une première. C'était déjà arrivé, en 1999, à Brest à un certain... Roger Federer. Même si le Suisse était, à l'époque, bien mieux classé à l'ATP que ne l'est le Russe aujourd'hui.