Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

Ryan Lochte, légende de la natation, suspendu 14 mois par l'agence américaine antidopage

lundi 23 juillet 2018 à 19:33 Par Viviane Le Guen, France Bleu

L'agence américaine antidopage, l'USADA, a annoncé ce lundi la suspension du nageur l'Américain Ryan Lochte, sextuple champion olympique et 16 fois champion du monde de natation. Il est interdit de compétition durant 14 mois, soit jusqu'en juillet 2019, pour avoir violé les règles liées au dopage.

Ryan Lochte, médaillé d'or aux Jeux Olympiques de Rio en 2016.
Ryan Lochte, médaillé d'or aux Jeux Olympiques de Rio en 2016. © Maxppp - Geraldo Bubniak

Sextuple champion olympique et 16 fois champion du monde de natation, l'Américain Ryan Lochte a été suspendu pendant 14 mois, soit jusqu'en juillet 2019, pour avoir violé les règles liées au dopage, a annoncé lundi l'agence américaine antidopage, l'USADA.

"Lochte a reçu une perfusion intraveineuse de substances autorisées", a justifié l'USADA, précisant que la méthode utilisée était contraire au règlement en vigueur. C'est le nageur de 33 ans lui-même qui avait attiré l'attention de l'agence en publiant il y a quelques mois sur les réseaux sociaux une photo de lui en pleine perfusion.

Suspendu lors des JO de Rio pour avoir inventé un faux braquage

Le champion américain avait déjà été suspendu dix mois par sa Fédération pour avoir inventé un faux braquage lors des Jeux Olympiques de Rio en 2016. Lui et trois autres nageurs américains avaient voulu couvrir une soirée trop arrosée, pendant laquelle ils avaient vandalisé une station service brésilienne en état d'ivresse.