Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

Saint-Étienne : à cause de ses douleurs aux genoux, la gymnaste Juliette Bossu arrête sa carrière

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

Juliette Bossu, âgée de 19 ans, annonce qu’elle met un terme à sa carrière dans un entretien sur le site de Fédération Française de Gymnastique. Elle est vice-championne d'Europe en 2018 avec l’Equipe de France.

Juliette Bossu lors du championnat d'Europe en 2018 à Glasgow.
Juliette Bossu lors du championnat d'Europe en 2018 à Glasgow. © Radio France - Neil Hal

À seulement 19 ans, l’alsacienne Juliette Bossu arrête sa carrière. La gymnaste française s’entraînait au Pôle de Saint-Étienne aux côtés de Mélanie de Jésus dos Santos et Lorette Charpy. Juliette Bossu avait été sacrée vice-championne d’Europe par équipe l’année dernière à Glasgow. Elle avait terminé à la première place des Internationaux de France aux barres asymétriques la même année.

"Besoin de faire un break avec la gym"

Sur le site de la Fédération, la jeune gymnaste explique : "La première raison, ce sont mes douleurs aux genoux. Depuis trois ans, je ne faisais plus que des barres asymétriques alors que toutes les autres filles travaillaient sur les quatre agrès. Cela devenait vraiment compliqué à gérer. J'étais fatiguée physiquement et moralement."

Elle a décidé d’arrêter sa carrière car elle n’avait pas été convoquée aux derniers stages, à Barcelone ou à Houston. "Je n'étais donc plus vraiment dans le groupe qui s'entraîne en vue des Jeux olympiques de Tokyo."

Dans l’interview, Juliette Bossu précise également qu’elle prévoit de revenir à Saint-Étienne une dernière fois le 24 août pour saluer ses désormais anciennes coéquipières, "récupérer mes affaires au pôle et vider mon appartement. Je pense que ce sera un moment plein d'émotion, mais qui ne changera pas ma décision."

Dans les prochains mois, Juliette Bossu compte partir aux Etats-Unis, pour devenir jeune fille aux paire pendant six mois.