Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

Saint-Gaudens–Saint-Lary : le Tour de France dans les yeux d'un Québécois

mercredi 23 juillet 2014 à 18:03 Par Pierre Breteau, France Bleu Occitanie

Il couvre le Tour de France pour France Bleu Toulouse, ce journaliste québécois de 30 ans – qui officie habituellement à Radio-Canada – découvre le Tour de France. Et cette fois, pas simplement "comme un événement touristique".

Dominic Brassard, sur le Tour pour la première fois.

"Pour moi, ce qui m'a marqué dans le Tour de France dans mon enfance, ce sont les paysages, les montagnes" , raconte Dominic Brassard, "et l'arrivée sur les Champs-Élysées" . "On le regardait plutôt comme un événement touristique" , explique le journaliste québécois, "sans trop s'occuper de la compétition"

SIMUL DOMINIC

À 30 ans, et depuis neuf ans à Radio-Canada, il confesse qu'au Québec, "on est plus axé sur le vélo de montagne que sur le vélo de vitesse" .

"Un super accueil"

Complètement novice sur la Grande Boucle, le Montréalais a été très impressionné par le "super l'accueil des gens dans le Sud-Ouest" . "Avec mon accent, les gens riaient" , ça a facilité le contact au départ sur les reportages, plaisante-t-il. Dans la foule des spectateurs du Tour, au départ de Saint-Gaudens, il utilise aussi cette astuce.

" Je pensais que les gens d'ici en auraient un peu marre de voir tout le groupe débarquer" , pour la 15e fois sur le Tour, "au contraire, ils sont super contents" , reconnait-t-il un peu surpris. "Et puis ce qui m'a beaucoup étonné, c'est l'organisation" , confesse-t-il, "c'est très très organisé ; les bénévoles sont à leur affaire, savent exactement ce qu'ils doivent faire" .

TOUR DE FRANCE | Revivez la 17e étape entre Saint-Gaudens et Saint-Lary Pla d'Adet► Dossier spécial "Le Tour de France 2014 en Haute-Garonne"