Sports

Sandrine Martinet et Automne Pavia ovationnées à Orléans

Par Etienne Escuer, France Bleu Orléans samedi 1 octobre 2016 à 22:15

Sandrine Martinet, avec sa médaille d'or, félicitée par les Orléanais.
Sandrine Martinet, avec sa médaille d'or, félicitée par les Orléanais. © Radio France - Etienne Escuer

Le monde du judo était réuni à Orléans samedi pour acclamer ses championnes de Rio : Sandrine Martinet, sportive malvoyante médaillée d'or aux Jeux Paralympiques, et Automne Pavia, quart de finaliste aux Jeux Olympiques.

Une traversée du centre ville d'Orléans en voiture décapotable, des musiciens et des danseuses de samba... Le judo orléanais avait vu grand pour féliciter ses sportives présentes à Rio. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que l'accueil du public orléanais a été à la hauteur de la médaille d'or de Sandrine Martinet : "C'est de la folie ! Si un jour on m'avait dit que je serais sur une décapotable dans les rues d'Orléans devant tout ce monde... Merci à tous, ce sera gravé dans mon cœur à jamais !"

Victime d'une fracture de la malléole à Londres en 2012, Sandrine Martinet est allée chercher à Rio le seul titre qui manquait à son palmarès : "Le titre aux Jeux, c'est exceptionnel ! C'est celui dont tout le monde rêve, le plus dur à aller chercher. Des années et des années de travail, toute une carrière pour aller chercher ce fameux titre..."

Un titre qu'elle a pu partager avec les Orléanais, nombreux à faire le déplacement. Plusieurs centaines de personnes, dont Stéphanie, licenciée au club de judo d'Ingré : "C'est magique ! J'ai pleuré devant la médaille d'or. Avec le club de La Chapelle Saint Mesmin, on a préparé une banderole pour rendre hommage à Sandrine Martinet et Automne Pavia."

Automne Pavia, toujours aussi appréciée des Orléanais

Automne Pavia, médaillée de bronze à Londres en 2012, est revenue bredouille cette fois. Mais elle fait toujours autant rêver les jeunes. Jade, licenciée à Châteauneuf-sur-Loire, a pu prendre une photo avec elle : "Je suis trop contente ! C'est un peu émouvant ! Je l'avais déjà vue une fois, et j'ai limite pleuré... A Rio, elle n'a pas eu de chance, mais elle fera mieux la prochaine fois !"

Automne Pavia, très sollicitée pour des autographes. - Radio France
Automne Pavia, très sollicitée pour des autographes. © Radio France - Etienne Escuer

Les Orléanais ont également pu féliciter Agnès Lacheux, finaliste en canoë-kayak aux Jeux Paralympiques.

Partager sur :