Climat – Environnement

"Se former aux risques d'avalanche, c'est faire en sorte qu'ils n'arrivent jamais"

Par Domitille Piron, France Bleu Pays de Savoie vendredi 8 janvier 2016 à 6:00

Les moniteurs sont formés par l'Anena
Les moniteurs sont formés par l'Anena © Radio France - Domitille Piron

La saison de ski est désormais lancée et tous les professionnels de la montagne y sont prêts. Les moniteurs de ski ont fait leur "recyclage" annuel pour la sécurité en hors-pistes, à Val d'Isère, pour revoir les gestes qui sauvent et apprendre à éviter les prises de risques.

 "Connaître les gestes qui sauvent est essentiel mais il faut surtout les répéter régulièrement" explique le formateur. Hors, et heureusement, la vingtaine de moniteurs, qui opèrent en hors-pistes, sont rarement face à une situation à risque. L'école de ski internationale a mis en place, depuis trois ans, ces "recyclages" pour les moniteurs. Les formations sont dispensées par l'association nationale d'études de la neige et des avalanches (Anena) et le peloton de gendarmerie de haute montagne de Savoie (PGHM). Pratiquer le ski hors pistes n'est jamais sans risque, alors les moniteurs savoyards sont rassurés par ces "piqures de rappel". 

Se former pour éviter les risques d'avalanches

La formation dure une journée durant laquelle la vingtaine de moniteurs de ski qui opèrent en hors-pistes apprend à manier le matériel technique : la pelle, la sonde et le DVA. Chaque skieur qui pratique le hors-pistes doit avoir sur lui cet appareil, il permet en cas d'avalanche de retrouver une personne enfouie sous la neige dans un rayon de 30 mètres grâce au signal provenant de l'émetteur. La formation permet également d'aborder les aspects plus théoriques de la neige et la montagne afin de savoir dans quelles conditions climatiques les skieurs vont évoluer.

Fred Jarry enseigne comment retrouver le DVA sous la neige - Radio France
Fred Jarry enseigne comment retrouver le DVA sous la neige © Radio France - Domitille Piron

Le but de ces formations c'est que les situations à risque n'arrivent jamais, mais au cas où les moniteurs doivent connaitre les gestes qui sauvent.

Yves Bayle, de l'école de ski internationale est à l'initiative de ces "recyclages", pour lui ces formations sont essentielles. Maîtriser au mieux les dangers du hors pistes en évaluant les conditions climatiques, en analysant la neige et parfois en gérant les comportements des clients est indispensable même si le risque zéro n'existe jamais. Depuis quelques années les skieurs et vacanciers sont de plus en plus demandeurs pour aller skier en hors-pistes.