Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Fusillade dans les rues de Strasbourg : l'hypercentre bouclé par la police.

Attaque mortelle à Strasbourg : ce que l'on sait

Société

Sécurité renforcée pour la prochaine édition de Sportissimo à Belfort

vendredi 26 août 2016 à 17:11 Par Hajera Mohammad, France Bleu Belfort-Montbéliard

C'est le rendez-vous sportif à ne pas manquer pour les habitants de Belfort depuis 1998. Sportissimo, se déroulera cette année les 3 et 4 septembre mais pour cette édition, à cause du contexte actuel, la sécurité sera maximale promettent les organisateurs.

Photo de la brochure 2016 de l'événement Sportissimo à Belfort
Photo de la brochure 2016 de l'événement Sportissimo à Belfort

Belfort, France

Du rugby, du basket, du patinage artistique, du judo. Pendant deux jours, les habitants de Belfort vont pouvoir découvrir une quarantaine de disciplines sportives en les testant gratuitement dans le complexe sportif des Résidences grâce au salon Sportissimo. Un événement qui se déroule chaque année dans une ambiance familiale et qui attire chaque année en moyenne, 5.000 personnes en moyenne. Mais avec le contexte sécuritaire et la menace terroriste, l'organisateur a décidé de revoir sa copie.

Des barrières de sécurité supplémentaires et des fouilles au corps 

Le Comité départemental olympique et sportif (CDOS) de Belfort, organisateur de l'événement, a décidé de répondre aux conditions de sécurité imposée par la Préfecture. "Avant Nice, nous n'avions pas autant d'exigences mais nous allons nous y conformer, c'est de notre responsabilité" explique Maxime Wack , président du Comité. "Nous allons augmenter le nombre de barrières de sécurité, il y aura aussi des agents supplémentaire pour fouillerles visiteurs. C'est ça ou rien, sinon l'événement risque d'être annulé" précise M.Wack.

Des mesures de sécurité supplémentaires avaient également été prises en juillet dernier pour les Eurockéennes de Belfort et pour le Festival des Mômes à Montbéliard.