Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

Ski : Alexis Pinturault privilégie les JO et zappe le combiné de Wengen

dimanche 7 janvier 2018 à 23:28 Par Richard Vivion, France Bleu Isère et France Bleu Pays de Savoie

Alexis Pinturault a confirmé ce dimanche soir qu’il ne sera pas au départ du combiné alpin de Wengen vendredi prochain. Le skieur de Courchevel préfère "faire une pause" pour récupérer dans l’optique des Jeux Olympiques.

Priorité aux JO. Alexis Pinturault préfère "faire une pause", il ne sera pas au départ du combiné de Wengen (Sui) vendredi prochain.
Priorité aux JO. Alexis Pinturault préfère "faire une pause", il ne sera pas au départ du combiné de Wengen (Sui) vendredi prochain. © Radio France - Richard Vivion

"Comme on le dit parfois : une pause s’impose." C’est sur son compte Facebook qu’Alexis Pinturault a confirmé ce qu’il laissait déjà entendre ce dimanche après sa 5e place lors du slalom d’Adelboden (Sui). "J’ai fait le choix de ne pas prendre le départ du combiné alpin de Wengen (vendredi 12 janvier). Il demande beaucoup d’énergie (…)  et en vue des Jeux Olympiques, j’ai décidé de m’aménager un peu de temps de repos", explique le skieur français. 

Une médaille olympique plus qu'un petit globe

Avec ce choix, Alexis Pinturault hypothèque ses chances de remporter un 3e petit globe de combiné d’affilé. Vainqueur à Bormio le 29 décembre dernier et avec seulement deux combinés au programme cet hiver, il pouvait réaliser la passe de trois. "Les années précédentes je suis toujours arrivé sur le mois de février avec la tête enfariné, complètement cuit et mal préparé. On est dans une année olympique et je n’ai pas envie d’avoir de regrets." Le choix d’Alexis Pinturault est clair. Priorité aux JO (à partir du 9 février à Pyongchang en Corée du Sud). 

J’hypothèque mon globe de combiné alors que je suis en tête, c’est un choix difficile mais les JO c’est seulement tous les 4 ans." - Alexis Pinturault 

ECOUTEZ Alexis Pinturault.

Alexis Pinturault va donc couper et se reposer. S’il ne prend pas le départ du combiné, il se rendra quand même en fin de semaine à Wengen (Sui) pour participer au slalom programmé dimanche prochain.