Tous les sports

Ski, coupe du monde de Courchevel : trop de vent, le géant a été annulé

Par Richard Vivion, France Bleu Pays de Savoie mardi 20 décembre 2016 à 13:50

Le vent a contraint les organisateurs a annulé le géant de Courchevel.
Le vent a contraint les organisateurs a annulé le géant de Courchevel. © Maxppp -

Grosse déception à Courchevel. Les violentes rafales de vent sur la piste ont contraint les organisateurs à annuler le 4ème géant de l’hiver.

"Ça fait ch… !" Quelques minutes après la confirmation de l’annulation, Tessa Worley avait du mal à cacher sa déception. "Je suis hyper déçue pour les organisateurs et tout le public qui est venu", a indiqué celle qui domine actuellement la discipline. De la déception mais il était impossible de faire autrement précise Bruno Tuaire. "Le vent était trop fort, cela soufflait par rafales, a expliqué le patron du club des sports de Courchevel. Cela aurait donné une course par forcément équitable et on doit respecter les athlètes qui passent toute leur vie à s’entrainer. On ne pouvait pas faire une course à moitié et on a donc préféré annuler."

ECOUTEZ la réaction de Tessa Worley après l'annulation du géant de Courchevel.

Un petit bout de course

Avant l’annulation, une vingtaine de skieuse avait pu s’élancer sur la piste Emile Allais. L’italienne Sofia Goggia était en tête, Tessa Worley occupait la 7ème place. Les rafales de vents devenant alors de plus en plus fortes, les organisateurs avaient alors décidé d’annuler cette première manche et de reprogrammé un nouveau départ (depuis le départ de réserve) vers 12h15. L’annulation définitive de ce 4ème géant de l’hiver est tombée à 12h23.

Une annulation qui coûte cher

Pour Courchevel, cette annulation aura forcément un impact financier. Comme la course n’a pas eu lieu, la station ne touchera pas les droits télé et marketing. "Cela représente 60% de notre budget qui est de 1,2 million d’euros", a indiqué Bruno Tuaire. "On a contacté nos assureurs et va payer une grosse prime d’assurance l’année prochaine." Une facture salée qui ne remettra pas en cause l’implication de Courchevel dans l’organisation d’étape de coupe du monde de ski. "Nous avons même de nouveaux projets pour l’année prochaine (un géant parallèle), assure Bruno Tuaire. Et surtout cela n’a aucune conséquence sur notre candidature avec Méribel pour l’organisation des championnats du monde en 2023."

ECOUTEZ la réaction de Bruno Tuaire, le patron du club des sports de Courchevel, après l'annulation du géant.

  • Le géant féminin annulé ce mardi à Courchevel pourrait être reprogrammé dès la semaine prochaine en Autriche à Semmering.

Avant l'annulation, le public était monté en masse à Courchevel.