Tous les sports

Ski | Marie Jay Marchand-Arvier, vice-championne du monde de super-G, arrête sa carrière

Par Virginie Salanson, France Bleu Pays de Savoie mercredi 18 mars 2015 à 18:41

Marie Jay Marchand-Arvier, à Méribel, lors de l'annonce de sa retraite.
Marie Jay Marchand-Arvier, à Méribel, lors de l'annonce de sa retraite. © Radio France - Virginie Salanson

Marie Jay Marchand-Arvier a officiellement annoncé sa retraite ce mercredi soir, à la veille de l'épreuve finale de Coupe du monde de ski alpin de Méribel, en Savoie. La skieuse de 29 ans, originaire de Lorraine, vice-championne du monde de super-G en 2009 à Val d'Isère, mettra un terme à sa carrière à la fin de la saison. Elle sera ce jeudi au départ du super-G de Méribel, devant son public.

D'elle, on connaît son surnom "MMA". Même si depuis son mariage avec Vincent Jay, l'an dernier, Marie Marchand-Arvier mettait un point d'honneur à accoler le nom de son champion olympique de mari au sien.

Marie Jay Marchand-Arvier donc, tire sa révérence à 29 ans. La skieuse, originaire de Lorraine, a fait une annonce officielle à la veille de sa dernière course, le super-G des finales de la Coupe du monde de ski alpin.

"Je ne suis plus capable d'atteindre des sommets, je préfère avoir les couilles de finir en beauté"

  • "Ce qui m'a fait réagir, c'est d'être honnête avec moi-même. Je m'en sens soulagée, c'est un poids qui s'en va" a-t-elle déclaré, "car ça fait deux ans que vous me voyez pleurer. La vie d'une athlète de haut niveau, ce n'est pas ça"* , a expliqué la skieuse de Méribel, aux cinq podiums en Coupe du monde, mais jamais sur la plus haute marche. Le dernier remontait au 23 février 2013, en descente à Méribel, elle avait décroché l'argent.

"Depuis le mois de mars, ça se dessinait" a-t-elle déclaré au micro de Richard Vivion, "J'ai peur, j'ai été trop de fois voir les filets. J'arrive pas à lutter contre ça. J'ai essayé de travailler là-dessus dans tous les domaines. Mais je pense que je ne suis plus capable d'atteindre des sommets. Je ne veux pas finir 25e toute l'année. Je préfère avoir les couilles de prendre cette décision et finir en beauté" .

"J’ai accepté de voir que depuis ma chute à Val d’Isère en décembre 2013, je n’arrive plus à desserrer le frein à main pour aller gratter les dixièmes qui m’auraient propulsée sur les podiums" a écrit sur son site la native de Laxou, transplantée dans les Alpes à l'âge de 15 ans pour assouvir sa passion du ski.

Longtemps licenciée aux Contamines-Montjoie (Haute-Savoie), Marie Jay Marchand-Arvier, dont la maman est professeure d'université, avait rejoint Méribel il y a deux ans. Elle était devenue une ambassadrice de la station savoyarde. "MMA" prend sa retraite sportive quelques semaines après l'Iséroise Marion Rolland, championne du monde de descente en 2013, et blessée deux fois depuis son sacre.

Ski, Marie Marchand-Arvier arrête sa carrière