Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

Ski : plongée dans l’atelier de fabrication des skis de course Rossignol

jeudi 24 novembre 2016 à 17:57 Par Antonin Kermen, France Bleu Isère et France Bleu

C’est l’heure de la reprise pour le ski nordique. Les coupes du Monde de fond et de biathlon débutent ce week-end. De nombreux athlètes auront aux pieds des skis Rossignol. La marque Iséroise nous a ouvert les portes de son atelier course, là où sont conçus les skis des champions.

Robin Duvillard (à gauche) et Simon Caprini dans l'atelier course de Rossignol
Robin Duvillard (à gauche) et Simon Caprini dans l'atelier course de Rossignol © Radio France - Antonin Kermen

Moirans, France

Les employés de l’atelier ont entre leurs mains une partie de la réussite de quelques-uns des meilleurs skieurs de la planète. Tous les skis de course passent par cet atelier, installé au siège de la marque iséroise à Moirans. Un lieu dans lequel, secret professionnel oblige, on ne rentre pas comme ça. Alors pour nous guider nous suivons le fondeur Robin Duvillard et Simon Caprini, responsable sur la coupe du monde de fond pour Rossignol.

Les biathlètes isérois Martin Fourcade et Marie Dorin-Habert deux des stars équipées en Rossignol - Maxppp
Les biathlètes isérois Martin Fourcade et Marie Dorin-Habert deux des stars équipées en Rossignol © Maxppp -

Chaque année, et rien que pour le nordique, près de 1500 paires de ski de fond sortent de cet atelier. Impossible de connaitre tous les matériaux utilisés « secret professionnel » explique Simon Caprini, qui détaille tout de même le processus: « il y a une semelle, un corps en bois, et par-dessus différents éléments pour maintenir le ski, le solidifier, et mettre la décoration ». Tout est calculé au millimètre près « si on enlève un millimètre d’épaisseur cela va changer totalement le comportement du ski ».

« Aussi important que ma préparation physique » Robin Duvillard, fondeur de l’équipe de France

D’un athlète à l’autre les skis sont finalement très différents, ils doivent être adaptés à la morphologie, au type de course, et au type de neige aussi. « Un vrai travail d’orfèvre » assure Robin Duvillard, le fondeur a dans sa housse pour la coupe du Monde une vingtaine de paires différentes « c’est un peu comme en sport automobile où le matériel joue énormément. Si je prends le départ avec des skis qui ne sont pas performant je n’ai aucune chance. Pour moi c’est aussi important que ma préparation physique. »

Certaines machines sont décorées avec les posters des skieurs médaillés - Radio France
Certaines machines sont décorées avec les posters des skieurs médaillés © Radio France - Antonin Kermen

Pour les skis de nordique, une quinzaine de personnes interviennent, des ingénieurs experts en matériaux, et dans l’atelier « de vrais artisans » selon Simon Caprini. C’est le cas de Richard, il travaille ici depuis presque quinze ans, et au-dessus de sa machine d’encollage trônent les posters dédicacés des champions sous contrat avec Rossignol comme Martin Fourcade « on est à la base du travail, et la finalité c’est des titres de champion du monde ou de champion olympique » souris Richard.

« Les nouveaux skis que je vais avoir en janvier, en septembre vous pouvez l’acheter dans les magasins » Robin Duvillard

Robin Duvillard ski Rossignol aux pieds sur une étape de coupe du monde l'hiver dernier - Maxppp
Robin Duvillard ski Rossignol aux pieds sur une étape de coupe du monde l'hiver dernier © Maxppp -

s

Une fois sortis de l’atelier course de Rossignol, les skis sont utilisés en coupe du monde par les champions, qui participent aussi au développement des produits, en faisant de nombreux retour sur la manière dont réagissent leurs différentes paires. « On a un rôle de développement, de réfléchir à ce qui peut être amélioré, et eux leur job c’est d’en sortir quelque chose pour le grand public. Clairement les nouveaux skis que je vais avoir en janvier, en septembre vous pouvez l’acheter dans les magasins ».

Presque cent podiums en coupe du Monde l’hiver dernier pour les skieurs de Rossignol

Les podiums de l'hiver 2015-2016 pour les skieurs de Rossignol (infographie Rossignol) - Aucun(e)
Les podiums de l'hiver 2015-2016 pour les skieurs de Rossignol (infographie Rossignol) -