Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Son défi : battre ce weekend le record du monde de dénivelé positif à Marthod

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

L'athlète savoyard Aurélien Dunand-Pallaz tente ce weekend de battre le record du monde de dénivelé positif, à Marthod sous la Dent du Cons. Score à battre : 17 130 mètres en 24 heures. Soit 81 allers-retours.

Aurélien Dunand-Pallaz a déjà battu le record du défi des Bauges, en parcourant en juin les 14 sommets de plus de 2 000 m en 14 heures et 26 minutes
Aurélien Dunand-Pallaz a déjà battu le record du défi des Bauges, en parcourant en juin les 14 sommets de plus de 2 000 m en 14 heures et 26 minutes - Justin Galand

Aurélien Dunand-Pallaz, 27 ans, de Méribel Sport Montagne, skieur alpiniste, coureur, champion de France de trail 2018, part à 14 heures ce samedi du sommet de la commune de Marthod pour battre le record de dénivelé positif en 24 heures. Le record est de 17 130 mètres, détenu par un Franc-comtois depuis un peu plus d'une semaine.

A battre : 17 130 mètres de dénivelé en 24 heures

Le parcours d'Aurélien Dunand-Pallaz est bien sûr déjà établi et précis, dans les hauteurs de la commune de Marthod, sous la Dent du Cons. A cet endroit, parce que la montée est raide rapidement, suffisamment pour permettre un record. Et les chiffres sont confirmés par un géomètre : 212,56 mètres de dénivelé, 750 mètres de montée, 950 de descente. "Tout est basé pour _que je fasse 81 allers-retours_" développe le traileur, "ça fait environ 28% de pente, donc je ne vais quasiment pas courir. Toute la question, c'est de savoir si je vais aller assez vite sur les 24 heures !"

Réponse dimanche, à 14 heures. Et si vous voulez suivre la performance en direct, c'est ici sur Instagram. Aurélien Dunand-Pallaz espère "au moins les six, neuf premières heures ne pas trop souffrir", et pour ne pas être gagné par la lassitude à force d'allers-retours, il compte sur ses proches au bord de son parcours qui viennent l'encourager, "et aussi sur les gens de Marthod et d'Ugine qui ont entendu parler de l’événement". Il redoute également les chaleurs, et bien sûr les problèmes de pieds, "mais on fait avec !" 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess