Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Sport et coronavirus : quels résultats pour les clubs bretons après l'arrêt des compétitions ?

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel
Bretagne, France

Le monde du sport est à l'arrêt partout dans le monde, en raison du coronavirus. En France, les championnats ne se jouent plus depuis la mi-mars, et les fédérations et ligues n'ont pas toutes adopté la même position quand à la fin de leurs championnat. Tour d'horizon des principaux clubs bretons.

Le Stade Rennais, Brest Bretagne Handball, les basketteuses de Landerneau et Vannes Rugby sont à l'arrêt.
Le Stade Rennais, Brest Bretagne Handball, les basketteuses de Landerneau et Vannes Rugby sont à l'arrêt. © Maxppp - Maxppp

Issue positive pour certains clubs (Cesson - Rennes promu dans l'élite), incertaine pour d'autres (le Stade Rennais troisième de Ligue 1)... Où en sont les clubs bretons, au moment où les championnats sont à l'arrêt pour cause de coronavirus ?

Football

Ligue 1 

Où en est la situation ? Aucune décision n'a été prise par la Ligue de football professionnelle. La majorité des clubs militent pour terminer la saison afin de toucher les droits TV, d'autres, comme le Stade Brestois, plaident pour qu'elle ne reprenne pas. 

Alors que les Rennais de Benjamin Bourigeaud attendent de savoir s'ils seront qualifiés pour la Ligue des Champions, le Stade Brestois d'Harris Belkebla est dans le ventre mou.
Alors que les Rennais de Benjamin Bourigeaud attendent de savoir s'ils seront qualifiés pour la Ligue des Champions, le Stade Brestois d'Harris Belkebla est dans le ventre mou. © Maxppp - Nicolas Creach

Où en étaient les clubs bretons ? Après 28 journées jouées sur 38, le Stade Rennais est troisième, et virtuellement qualifié pour les tours préliminaires de la Ligue des champions. Le Stade Brestois est 14e et serait, si les choses en restaient là, maintenu en Ligue 1.

Ligue 2

Où en est la situation ? Comme en Ligue 1, aucune décision n'a été prise par la Ligue de football professionnelle concernant la suite de la saison, les montées et les relégations. 

Où en étaient les clubs bretons ? Après 28 journées jouées sur 38, le FC Lorient est leader et virtuellement promu directement en Ligue 1. L'En Avant Guingamp est cinquième, avec 11 points de retard sur le cinquième et dernier barragiste, Clermont.

D1 féminine

Où en est la situation ? Dans un communiqué daté du 16 avril, la Fédération française de football a décidé de "poursuivre sa réflexion en faveur d'une éventuelle reprise". 

Les Guingampaises, ici en Coupe de France, étaient classées en milieu de tableau.
Les Guingampaises, ici en Coupe de France, étaient classées en milieu de tableau. © Maxppp - Loïc Dequier

Où en était le club breton ? Après 16 matchs joués sur 22, l'En Avant Guingamp est 6e (sur 12), et n'est pas concerné ni par le titre, ni par la montée. 

National 

Où en est la situation ? Dans un communiqué daté du 16 avril, la Fédération française de football a décidé de "poursuivre sa réflexion en faveur d'une éventuelle reprise".

Où en était le club breton ? L'US Concarneau est 11e, avec huit points d'avance sur le premier relégable, après 25 matchs joués sur 34.

Les autres compétitions nationales

Où en est la situation ? La Fédération française de football a décidé, le 16 avril, d'arrêter définitivement toutes les compétitions. Pour établir le classement, un coefficient points obtenus / matchs joués est appliqué. Le nombre de montées et de descentes, lui, ne change pas. 

Où en étaient les clubs bretons ? En National 2 (quatrième division), le Stade Briochin, avec ce nouveau coefficient, conserve la tête de la Poule B, et serait provisoirement promu en National. Avec l'application des quotients Vannes (6e), Lorient B (8e), Saint-Malo (9e), Guingamp B (11e) se maintiendraient en National 2. Vitré (14e) descendrait en National 3, puisque les Vitréens étaient premiers relégables. 

Les joueurs de Saint-Brieuc, ici en Coupe de France contre Granville, vont monter en National.
Les joueurs de Saint-Brieuc, ici en Coupe de France contre Granville, vont monter en National. © Maxppp - Nicolas Creach

En National 3, dans la poule regroupant les clubs bretons, le classement ne changerait pas, l'ensemble des équipes ayant joué 18 matchs. Plabennec serait donc promu en National 2, Ergué-Gabéric, l'US Tregunc et Guichen relégués en Régional 1.
Même scénario en D2 féminine, où l'US Saint-Malo (3e) et le Stade Brestois (7e) devraient rester dans le même championnat. 

Handball

Ligue Butagaz Energie (femmes)

Où en est la situation ? La Ligue féminine de handball a décidé d'interrompre définitivement la saison à l'issue de la 19e journée. Aucune relégation n'aura lieu, le championnat passera de 12 à 14 équipes l'an prochain. 

Avec la Coupe d'Europe, la saison des Brestoises d'Isabelle Gulldén n'est pas officiellement terminée.
Avec la Coupe d'Europe, la saison des Brestoises d'Isabelle Gulldén n'est pas officiellement terminée. © Maxppp - BENOIT FELACE

Où en était le club breton ? Brest Bretagne Handball était en tête du championnat, devançant Metz à la différence de buts particulière. Premières, mais pas championnes les Bretoises, puisque la Ligue a décidé de ne pas attribuer de titre. Brest et Metz se qualifient donc toutes les deux pour la Ligue des champions la saison prochaine.
Les Brestoises sont toujours engagées en Ligue des champions, dont elles doivent jouer les quarts de finale, pour l'instant toujours prévus fin juin, contre les Russes de Rostov. 

D2 féminine 

Où en est la situation ? La Ligue nationale de handball a également officialisé l'arrêt des matchs, ce 17 avril. Pour établir le classement, seule la première phase sera prise en compte, pas les play-offs et les play-down. 

Où en était le club breton ? Saint-Grégoire - Rennes métropole avait terminé la première phase à la cinquième place (sur huit) de la poule 1. Les Brétiliennes se maintiennent donc en D2 féminine. 

ProLigue (hommes)

Où en est la situation ? La Ligue nationale de handball a décidé, mardi 14 avril d'arrêter définitivement la saison, et de conserver les classements. 

Où en était le club breton ? Cesson-Rennes Métropole était leader au moment de l'arrêt des compétitions, et est donc promu en StarLigue, la première division, tout comme son dauphin Limoges. 18 journées sur 26 avaient été jouées. 

Volley-ball

Ligue A masculine

Où en est la situation ? La Ligue nationale de volley a décidé, le 10 avril, d'arrêter définitivement la saison, deux journées avant la fin de la saison régulière, de conserver le classement actuel et d'annuler les play-offs. Aucun titre de champion ne sera attribué.

Les Rennais avaient affronté Tours, leader au moment de l'interruption du championnat, début janvier.
Les Rennais avaient affronté Tours, leader au moment de l'interruption du championnat, début janvier. © Maxppp - Julien Pruvost

Où en étaient les clubs bretons ? Après avoir été longtemps leader, Rennes Volley 35 était troisième du championnat, place qui lui est donc attribuée, et disputera la saison prochaine la Challenge Cup, la troisième coupe d'Europe.
Les Bretons étaient aussi qualifiés pour les demi-finales de la Challenge Cup, face aux Trucs d'Ankara. La compétition est pour l’instant suspendue, mais pas officiellement annulée. 

Elite féminine

Où en est la situation ? La Fédération française de volley-ball a décidé, le 26 mars, d'arrêter définitivement la saison et de se baser sur les résultats pour figer le classement, sans aucune relégation. 

Où en étaient les clubs bretons ? Quimper Volley 29 ne montera pas en Ligue A pour... un set. Les Quimpéroises étaient deuxièmes des play-offs au moment de l'arrêt du championnat après un seul match sur 10 disputé. Les joueuses du REC Volley étaient elles avant-dernières des play-downs et se maintiennent au deuxième étage du volley féminin. 

Rugby

Pro D2 (hommes)

Où en est la situation ? Les compétitions sont suspendues, la Ligue nationale de rugby a décidé de reporter à fin avril son comité directeur, censé décider du sort de la fin de saison de Top 14 et de Pro D2.

Où en était le club breton ? Après 23 journées jouées sur 30, Vannes Rugby était 8e du classement à cinq points de la sixième place synonyme de play-offs de montée en Top 14. 

Fédérale 1 (hommes)

Où en est la situation ? La saison est terminée et n'ira pas à son terme. Il n'y aura aucune relégation, les discussions sont en cours sur le nombre de montées en Pro D2.

Le Rennes Etudiants Club restera en Fédérale 1. Il était bien parti pour y parvenir sur le terrain.
Le Rennes Etudiants Club restera en Fédérale 1. Il était bien parti pour y parvenir sur le terrain. © Maxppp - Matthieu Pattier

Où en était le club breton ? Ayant joué 18 matchs sur 22, le Rennes Etudiants Club se classait 9e sur 12 de la poule 4. Il restera en Fédérale 1 pour la saison 2020/2021.

Elite 1 (femmes)

Où en est la situation ? La saison est terminée et n'ira pas à son terme. Il n'y aura aucune relégation. Les 16 équipes d'Elite 1 resteront dans cette division qui passera de deux poules de huit à quatre poules de quatre. 

Où en était le club breton ? Après avoir joué neuf matchs sur 14, les joueuses du Stade Rennais étaient à la cinquième place, sur huit, de la poule 2. Elles repartiront dans la même division la saison prochaine. 

Basket 

Ligue féminine 

Où en est la situation ? La Ligue féminine a décidé, le 10 avril, d'arrêter définitivement le championnat, sans disputer de play-offs, ni attribuer de titre de champion ni reléguer aucune équipe. 

Les basketteuses de Landerneau d'Ezine Kalu, ici face à Lyon.
Les basketteuses de Landerneau d'Ezine Kalu, ici face à Lyon. © Maxppp - Joël Philippon

Où en était le club breton ? Après 16 matchs joués sur 22, les basketteuses de Landerneau étaient cinquièmes, et en position de rejouer les play-offs. Leur cinquième place étant confirmée, elles joueront pour la première fois de leur histoire l'Eurocup, la deuxième coupe d'Europe. 

Pro B (hommes)

Où en est la situation ? Les matchs sont pour l'instant suspendus, et la saison n'a pas encore été annoncée officiellement terminée. La Ligue nationale a ouvert la porte à une reprise au mois de septembre. 

Deuxièmes de Pro B à l'arrêt de la compétition, les Quimpérois de Chima Moneke sont dans l'incertitude.
Deuxièmes de Pro B à l'arrêt de la compétition, les Quimpérois de Chima Moneke sont dans l'incertitude. © Maxppp - Nicolas Creach

Où en était le club breton ? L'UJAP Quimper se classait deuxième de Pro B, après avoir joué 24 matchs sur 34. Les Quimpérois étaient en position idéale pour se qualifier pour les play-offs. Selon le règlement établi en début de saison, seul un club montera en Jeep Elite. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu