Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

Enduropale du Touquet : 300.000 spectateurs attendus et un record de participation

vendredi 26 janvier 2018 à 17:40 Par Antoine Sabbagh, France Bleu Nord et France Bleu Picardie

C'est la plus grande et la plus célèbre course de motos sur sable au monde : l'Enduropale du Touquet se déroule du 26 au 28 janvier. 300.000 spectateurs attendus et un record de participation pour l'épreuve reine dimanche après-midi.

Les premiers tours de roue sur le sable, vendredi lors de l'Enduro Vintage
Les premiers tours de roue sur le sable, vendredi lors de l'Enduro Vintage © Maxppp - Stéphane Mortagne

Le Touquet-Paris-Plage, France

Les premiers résultats des courses du week-end

Samedi c'est le Beauvaisien Jeremy Forestier qui a remporté l'épreuve de quads et qui remporte par conséquent le titre de champion de France. Ce dimanche matin, c'est le pilote du sud-ouest Arnaud Zoldos qui a gagné l'Enduropale Espoirs.

La course reine dimanche après-midi partira avec 10 minutes de retard : 13h40 au lieu de 13h30 en raison de la marée.

Avec la Braderie de Lille et le carnaval de Dunkerque, c'est l'un des événements incontournables de la région. L'Enduropale du Touquet vit ce week-end sa 43e édition.  Et son succès ne se dément pas : malgré une météo maussade prévue sur la station balnéaire, 300.000 spectateurs sont annoncés sur les trois jours de course. Et du côté des pilotes c'est le même engouement : plus de 2.000 inscrits pour les cinq courses, dont 1.200 dimanche après-midi pour l'épreuve phare. C'est tout simplement un record !

Les spectateurs sont nombreux à venir en camping-car

Les premiers moteurs ont vrombi vendredi après-midi avec l'Enduro Vintage, le charme des motos anciennes. Une course remportée par un Belge sur une Honda : Sven Breugelmans. Et le recordman de victoires au Touquet, le Nordiste Arnaud Demeester a pris la 3e place. Samedi, place le marin à l'Enduropale Juniors entre 10h et 11h30 et l'après-midi ce sera la course des quads, départ à 13h, arrivée à 15h30.

Cinq courses différentes en trois jours

Mais le temps fort du week-end, ce sera bien évidemment dimanche après-midi. La course reine partira plus tard que l'an dernier, à 13h30 cette fois, pour une arrivée prévue à 16h30. Le circuit n'a quasiment pas changé, à l'exception d'une modification légère de la zone de panneautage. Les motards rouleront sur un parcours de 12,6 km de sable, cela fait deux mois que les équipes techniques s'affairent à le tracer.

Malheureusement le chouchou du public sera absent ce week-end. Le Nordiste Adrien Van Beveren, triple vainqueur au Touquet, est toujours hospitalisé à Buenos Aires. Après sa lourde chute sur le rallye Dakar et son pneumothorax, il n'est pas en état d'être transporté en France. Un vrai regret pour le nordiste, qui aurait aimé au moins venir saluer ses fans.

Un grand absent : Adrien Van Beveren

En l'absence de Van Beveren, la course est cette année très ouverte, avec au moins une dizaine de vainqueurs potentiels. Au petit jeu des pronostics plusieurs noms émergent : l'homme en forme du moment Nathan Watson, vainqueur de trois courses du championnat de France sur sable cette saison, le tenant du titre le Belge Daymond Martens mais aussi le nordiste Milko Potisek, en pleine forme, lui qui n'a jamais gagné l'Enduropale.

Les regrets de Van Beveren depuis son lit d'hôpital en Argentine

L'Enduropale à vivre sur France Bleu 

La course sera à vivre tout au long du week-end, sur le compte Twitter de France Bleu Nord, sur francebleu.fr ainsi que lors d'une émission spéciale sur France Bleu Nord dimanche après-midi à partir de 13h.