Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

VIDÉOS - Judo : Teddy Riner réussi son retour au Grand Prix de Montréal

-
Par , France Bleu

Après vingt mois loin des tatamis, Teddy Riner a remporté ce dimanche, le Grand Prix de Montréal. À un an des Jeux Olympiques de Tokyo, le champion français commence déjà sa préparation pour espérer remporter une troisième médaille d'or.

"Je suis de retour"  lancé Teddy Riner après sa victoire au Grand Prix de Montréal.
"Je suis de retour" lancé Teddy Riner après sa victoire au Grand Prix de Montréal. © AFP - PHILIPPE MILLEREAU

Il avait passé vingt mois sans combattre, mais Teddy Riner a fait un retour en force ce dimanche à Montréal en remportant la médaille d'or. Un retour triomphant, de bonne augure à un an des Jeux Olympiques de Tokyo qu'il espère remporter. 

"Je suis de retour ! " a t-il lancé après sa victoire en prolongation contre Harasawa en finale, qu'il avait également battu en finale des Jeux Olympiques 2016.

"Pas beaucoup d'automatismes"

Si la victoire est là, il aura fallu batailler pour l'emporter. La demi-finale a été un long combat de six minutes contre le Tchèque Lukas Krpalek. Ce dernier a réussi à mettre en difficulté Teddy Riner à plusieurs reprises. Mais finalement le Français a réussi à s'en sortir. En finale contre le Japonais Harasawa, il a dû aller jusqu'aux prolongations pour pouvoir obtenir la médaille d'or, également synonyme d'un 148e combat sans défaite depuis septembre 2010.

"Je n'ai pas beaucoup d'automatismes, je n'ai pas eu mon judo que je connais, en dynamisme, mais voilà, l'essentiel c'est d'avoir rapporté cette médaille, c'est d'être allé au bout de soi-même", a analysé le Tricolore.

Même constat chez son entraîneur, Franck Chambily : "Il faut qu'il retrouve un petit peu en vélocité, qu'il soit un peu plus vite sur ses relais, un petit peu plus vite dans ses déplacements, plus aérien, un petit peu plus précis, et surtout il faut qu'il ose un peu plus".

S'il n'a pas "réussi" son tournoi comme il le voulait, il a quand même remporté deux de ses quatre combats avec un ippon. 

Une pause de vingt mois 

Le double champion olympique, n'était plus apparu en compétition depuis novembre 2017 à Marrakech, où il avait remporté son dixième titre mondial (8 en + 100 kg et 2 en toutes catégories).

Teddy Riner s'était ensuite accordé une longue pause pour souffler. Il a repris l'entraînement à la fin du mois de janvier. C'est la première fois de sa carrière qu'il passe autant de temps hors des tatamis. Cette pause a "fait du bien, mais le travail pour perdre du poids, pour retrouver mon niveau était encore plus difficile", a souligné Teddy Riner. Son objectif est clair, il rêve d'un troisième titre olympique à Tokyo dans un an. 

Franck Chambily, son entraîneur a confié qu'il participerait à un autre tournoi durant l'été, sans confirmer sa venue aux Mondiaux qui se dérouleront à Tokyo.