Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

Tennis - Challenger Primrose : Julien Benneteau, roi de Bordeaux

dimanche 18 mai 2014 à 19:28 Par Arnaud Carré, France Bleu Gironde

A l'issue d'une finale à sens unique, la tête de série numéro un a remporté le Challenger de Bordeaux Primrose en battant l'Américain Steve Johnson (6-3/6-2). Il succède au palmarès à Gaël Monfils.

1800 spectateurs ont assisté à la finale de l'édition 2014.
1800 spectateurs ont assisté à la finale de l'édition 2014. © Radio France

Le choc attendu n'aura pas eu lieu . La faute à Julien Benneteau qui a sorti son meilleur match de la semaine. La faute aussi à l'Américain Steve Johnson (72e mondial) qui n'avait pas perdu un set jusqu'ici mais qui a perdu son tennis le jour de la finale.

C'est le danger quand on invite un membre du Top 50 . Il arrive qu'il se prenne au jeu et qu'il aille au bout même si le spectacle doit en pâtir.

Venu travailler sur la terre battue bordelaise, Julien Benneteau, 47e à l'ATP, a su s'adapter à des conditions parfois délicate (vent), résister à des adversaires coriaces (il était mené 7-6/3-0 par l'espoir tchèque Jiri Vesely) et hisser son niveau de jeu au moment d'aller chercher le quatrième challenger de sa carrière .

L'Américain Steve Johnson n'aura pas pesé lourd en finale. - Radio France
L'Américain Steve Johnson n'aura pas pesé lourd en finale. © Radio France

Julien Benneteau : "Important que certains joueurs du Top 50 fassent la demande de venir"

Il y a un an, le tournoi bordelais avait relancé Gaël Monfils qui avait, dans la foulée atteint les 16èmes de finale de Rolan Garros. Après une semaine à Nice, Julien Benneteau aimerait l'imiter et profiter de ce tremplin girondin pour briller lors de la grande quinzaine parisienne.

"Des challengers en extérieur sur terre battue avec 1800 personnes, il doit y en avoir deux ou trois au monde" — Julien Benneteau

Un vainqueur heureux et des organisateurs qui ont le sourire . D'un tableau moins riche et moin dense qu'en 2013 ont accouché une finale entre les têtes de série n°1 et 2 et un vainqueur français. L'épreuve a aussi eu la chance de passer entre les gouttes et de s'achever par un week-end estival.

Quasiment pas de nuages au dessus du central pour la finale. - Radio France
Quasiment pas de nuages au dessus du central pour la finale. © Radio France

Au total, 25 000 personnes ont défilé dans les allées de la Villa Primrose cette semaine. Ce qui confirme la bonne santé d'une épreuve qui n'a pas pour vocation d'intégrer le circuit ATP mais qui peut se targuer d'être un challenger reconnu et apprécié dans le milieu du tennis professionnel.

Bernard Dupouy : "On rejoint le standard des ATP 250"

Julien Benneteau a bien sûr fait le détour par le village partenaires. - Radio France
Julien Benneteau a bien sûr fait le détour par le village partenaires. © Radio France

Une heure de finale, pas plus