Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Tennis-fauteuil : le Sarthois Frédéric Cattanéo en lice à Roland-Garros

-
Par , France Bleu Maine

À 41 ans, le champion sarthois de tennis-fauteuil participe pour la troisième fois de sa carrière à Roland-Garros, dont le tournoi en fauteuil s'ouvre ce mercredi. Vainqueur, puis finaliste les deux premières fois, il espère bien tirer de nouveau son épingle du jeu en double.

Frédéric Cattanéo, dans nos studios, en 2017.
Frédéric Cattanéo, dans nos studios, en 2017. © Radio France - Yann Lastennet

Lors de sa première participation à Roland Garros, en 2012, il avait remporté le titre. La deuxième fois, en 2018, il avait atteint la finale. À chaque fois en double. Alors cette année, pour sa troisième participation au tournoi de tennis-fauteuil du majeur français, Frédéric Cattanéo espère bien fouler plusieurs jours la terre battue parisienne : "J'ai toujours passé un tour donc j'espère faire aussi bien, voire mieux, croisons les doigts !" 

Pour participer à ce tournoi très fermé, réservé aux 7 meilleurs joueurs du monde plus un invité, le 19e mondial et a donc bénéficié d'une "wild card". C'est-à-dire une invitation délivrée par la Fédération française de tennis au vu de ses bons résultats sur les tournois Elite de l'été, au cours desquels il a battu tous les meilleurs français. Il espère donc se montrer à la hauteur : "Je leur dois de faire des bons matchs. Après, je ne vais pas forcément gagner, mais au moins leur prouver qu'ils ont fait le bon choix."

S'il n'affiche pas de grandes ambitions en simple, où il fera figure de vétéran et devra forcément affronter à l'un des 7 meilleurs joueurs du monde, le médaillé d'argent aux JO de Londres 2012 espère faire bonne figure en double. Lors de sa victoire sur la terre battue en 2012, il avait eu la chance d'être associé au n°1 mondial, Shingo Kunieda, qui revenait de blessure. Cette fois, il formera une paire inédite avec le Belge Joaquim Gérard : "On s'est vu récemment à Nice au tournoi du riviera donc on a commencé à en parler un peu."

Bref, Frédéric Cattanéo conserve une motivation intacte malgré son âge (41 ans) et déjà 17 saisons sur les courts. Mais dans une discipline où certains jouent jusqu'à presque 60 ans, il n'est pas près de ranger la raquette : "Je suis actuellement le 3e plus vieux du circuit, rigole-t-il, mais tant qu''il y a de la motivation, des résultats, qu'il n'y a pas de gros bobo et qu'on arrive toujours à se faire plaisir, pourquoi arrêter ?" D'ailleurs, le n° 3 français compte bien figurer parmi les quatre Français sélectionnés pour les JO de Tokyo l'été prochain... Et pourquoi pas aussi pour ceux de Paris en 2024.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess