Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

Tennis : Guy Forget veut un code vestimentaire "élégant" pour Roland-Garros

mardi 28 août 2018 à 16:51 Par Géraldine Houdayer, France Bleu

Le directeur de Roland-Garros Guy Forget a annoncé, ce mardi dans l'Équipe, vouloir mettre en place un code vestimentaire beaucoup plus souple qu'à Wimbledon", mais avec une certaine "élégance". Une annonce qui fait suite aux polémiques sur la combinaison portée par Serena Williams cette année.

Serena Williams et sa combinaison noire, à Roland-Garros en 2018.
Serena Williams et sa combinaison noire, à Roland-Garros en 2018. © AFP - MUSTAFA YALCIN

Le directeur du tournoi de Roland-Garros Guy Forget a annoncé, ce mardi dans l'Equipe, vouloir mettre en place un code vestimentaire "beaucoup plus souple qu'à Wimbledon", mais avec l'idée d'instaurer une certaine élégance et de créer "un style Roland-Garros". Une annonce qui fait suite à la décision d'interdire l'an prochain la combinaison noire portée cette année par Serena Williams, qui a fait l'objet d'une vive polémique.

Beaucoup de passionnés du jeu estiment que certains joueurs vont trop loin" - Guy Forget 

Interrogé sur sa volonté de créer un code vestimentaire pour les Internationaux de France, Forget a répondu: "exactement. C'est la piste qu'on explore", ajoutant immédiatement que celui-ci sera toutefois "beaucoup plus souple que celui de Wimbledon, qui s'est durci au fil du temps". Au tournoi de Wimbledon, en Grande-Bretagne, les joueurs doivent jouer tout en blanc. "Le règlement actuel laisse la place à toutes les fantaisies. (...) Concrètement, il n'y a aucun cadre. Beaucoup de passionnés du jeu estiment que certains joueurs vont trop loin. Pourquoi ne pas concilier l'élégance sans pour autant brimer la créativité des designers ? C'est le chemin sur lequel je me suis engagé", a expliqué Forget.

Forget veut un "style Roland-Garros"

"A Roland, la tenue des joueurs participerait de la cohérence globale" mise en place autour du nouveau stade. "Je crois qu'on peut concilier élégance, modernité et aspect pratique", ajoute l'ancien joueur. "Joueurs et fabricants devront innover dans un cadre défini à l'avance qui privilégiera l'élégance", a-t-il précisé, mettant en avant la "nécessité d'avoir un style Roland-Garros". Avant d'être adopté, ce nouveau code, actuellement en discussion avec plusieurs designers, doit d'abord recevoir l'aval du comité exécutif de la fédération. Forget espère que ces nouvelles règles vestimentaires pourront être adoptées d'ici la livraison complète du nouveau stade de Roland-Garros en 2021.

La polémique Serena Williams 

Au printemps dernier, pour son retour en Grand Chelem après la naissance de sa fille, Serena Williams avait défrayé la chronique en jouant avec une combinaison noire moulante à ceinture rose. Cette tenue avait été créée pour elle suite à des complications médicales à la naissance de sa fille. La tenue en question favorisait "une meilleure circulation sanguine" selon l'ancienne N.1 mondial, qui avait connu des complications à la naissance de sa fille Olympia, notamment la formation de caillots sanguins. 

"Cette tenue ne sera plus acceptée. Il faut respecter le jeu et l'endroit", a prévenu le président de la Fédération française de tennis Bernard Giudicelli dans les colonnes de Tennis Magazine, estimant "qu'on est parfois allé trop loin".

Le fluo d'Agassi, le bermuda à carreaux de Wawrinka, le pantacourt de Nadal... 

Parmi les exemples cité par Guy Forget, "le fluo d'(Andre) Agassi" (1990), "le tee-shirt jaune de (Gustavo) Kuerten" (1997), "le short (à carreaux) de Stan Wawrinka" (en 2015)et la combinaison de Serena Williams. On se souvient aussi du T-Shirt zébré de Jo-Wilfried Tsonga en 2016, de Nadal et son pantacourt en 2005, ou encore d'Arnaud Clément et son look "bandana-lunettes de soleil" en 2004.

Andre Agassi, en 1990 à Roland-Garros. - AFP
Andre Agassi, en 1990 à Roland-Garros. © AFP - PIERRE VERDY
Gustavo Kuerten, en 1997. - AFP
Gustavo Kuerten, en 1997. © AFP - JOHN RUTHROFF
Stan Wawrinka, en 2015.  - AFP
Stan Wawrinka, en 2015. © AFP - PHILIPPE MILLEREAU
Jo-Wilfired Tsonga, en 2016 - AFP
Jo-Wilfired Tsonga, en 2016 © AFP - PHILIPPE LOPEZ
Rafael Nadal, en 2005.  - AFP
Rafael Nadal, en 2005. © AFP - CHRISTOPHE SIMON
Arnaud Clément, en 2004.  - AFP
Arnaud Clément, en 2004. © AFP - GABRIEL BOUYS