Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Tennis : Julien Benneteau veut s'offrir le Challenger de Bordeaux Primrose

-
Par , France Bleu Gironde

A l'issue d'une semaine chaotique mais intelligente, la tête de série numéro un du tournoi veut conclure dimanche (15h) et inscrire son nom au palmarès. Il faudra pour cela apprivoiser la chaleur et Steve Johnson, Américain sans complexe.

Julien Benneteau à sa sortie du court après sa victoire en demi-finale.
Julien Benneteau à sa sortie du court après sa victoire en demi-finale. © Radio France

"Qui va lui succéder ?" interrogeait l'affiche officielle du tournoi, photo de Gaël Monfils à l'appui. Réponse dimanche après-midi à l'issue d'une finale qui mettra aux prises les têtes de série n°1 et 2 de l'épreuve bordelaise.

Gross chaleur attendue sur un court central qui va faire le plein. D'un côté l'Américain Steve Johnson , 72e joueur mondial. Un Californien de 24 ans, droitier et professionnel depuis 2012. De l'autre le favori Julien Benneteau, 47e à l'ATP, et qui a bénéficié d'une wild card pour pouvoir venir tâter la terre battue de la Villa Primrose.

Julien Benneteau : "Un bon Américain qui se bat avec un super état d'esprit"

Le premier a proprement nettoyé sa partie de tableau sans perdre le moindre set et en éliminant trois Argentins, preuve de ses bonnes dispositions sur la surface.

"Je n'ai pas forcément joué mon meilleur tennis mais j'ai eu à chaque fois une belle attitude" — Julien Benneteau

Le second a connu une trajectoire moins linéaire et a même été poussé dans ses retranchements en quarts par le Tchèque Jiri Vesely (6-7/7-5/6-3) puis en demi par le Bordelais Kenny De Schepper (6-4/3-6/6-3).

Pas forcément ravi de son niveau de jeu , le Bressan a tout de même su s'adapter pour déjouer ces pièges et devrait une nouvelle fois faire parler son expérience pour aller chercher un titre en forme d'encouragement avant une semaine niçoise et bien sûr la quinzaine de Roland Garros qu'il se refuse pour l'instant à évoquer. Preuve qu'il veut d'abord finir le travail à Bordeaux.

La chaleur est attendue sur le central pour la finale.
La chaleur est attendue sur le central pour la finale. © Radio France

Julien Benneteau : "Juste content d'être passé à chaque fois pour l'instant"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess