Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

TENNIS | La candidature d'Albertville pour la coupe Davis prend du plomb dans l'aile

vendredi 13 novembre 2015 à 19:51 Par Nicolas Peronnet, France Bleu Pays de Savoie

Albertville devra finalement patienter jusqu'au 4 décembre pour être fixé, mais la perspective d'organiser la rencontre de Coupe Davis France / Canada du 4 au 6 mars prochain s'éloigne sérieusement. Le capitaine Yannick Noah souhaite jouer aux Antilles.

Jo Wilfried Tsonga membre de l'équipe de France de tennis
Jo Wilfried Tsonga membre de l'équipe de France de tennis © Maxppp - Maxppp

Le bureau directeur de la Fédération Française de tennis devait trancher ce vendredi entre Albertville, Rouen et Trélazé dans la banlieue d'Angers, mais la décision est reportée de quelques semaines, jusqu'au 4 décembre, pour permettre une éventuelle candidature outre-mer, qui aurait les faveurs du capitaine de l'équipe de France Yannick Noah. Un coup dur pour la candidature savoyarde, dont le dossier de la halle olympique rénovée d'Albertville semblait le plus solide, porté par la Ligue de tennis Dauphiné-Savoie, la plus importante de France en terme de licenciés, et la CORAL, la Communauté de Communes de la région d'Albertville.

Stéphane Post : "difficile de contrer les envies de Yannick Noah"

Les dés ne sont pas encore jetés, mais le président de la Ligue Dauphiné-Savoie Stéphane Post ne se fait guère d'illusions : "Yannick est quelqu'un de très déterminé, et pour lui le maximum de chances de passer ce tour face aux canadiens, c'est d'aller jouer au soleil, sur terre battue. Je ne peux pas vous dire que j'ai sauté de joie en l'apprenant , c'est une déception car nous avons suivi la procédure, et notre dossier est solide. La première ligue de France est légitime pour accueillir cet évènement qui n'a pas été organisé sur nos terres depuis très longtemps. Il reste un petit espoir et nous allons nous battre, mais si la candidature antillaise est solide, elle l'emportera vraisemblablement".

ECOUTEZ le président de la ligue de tennis Dauphiné-Savoie Stéphane Post

Décision le 4 décembre

Pointe à Pitre, en Guadeloupe, serait sur les rangs pour l'organisation de ce premier tour de Coupe Davis 2016, même si aucun dossier pour l'heure n'a été déposé. Pour Stéphane Post, ce n'est toutefois pas encore gagné : "imaginez le budget nécessaire pour monter une telle opération si loin de la métropole, il faut aménager des courts en terre battue, faire des gradins, éclairer. Il faudra aussi trancher en fonction de la réalité budgétaire".

Suite à ce report, la décision définitive sera prise par la fédération française le 4 décembre. En attendant, les amoureux de la petite balle jaune dans les Alpes croisent les doigts, eux qui attendent le retour de la Coupe Davis depuis 34 ans et la finale France / USA de 1982 de Grenoble. En 2013 déjà la candidature de Chambéry qui souhaitait organiser l'évènement au Phare avait été rejetée, en raison d'un dossier mal ficelé.