Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Tennis : la reprise du circuit ATP une nouvelle fois repoussée

-
Par , France Bleu

Le tennis n'est pas prêt de reprendre sur les courts mondiaux. Le tournoi de l'ATP 500 de Washington, aux États-Unis, qui devait se dérouler du 14 au 20 août prochain, a été annulé ce mardi par les organisateurs. Les restrictions internationales de voyages sont en cause dans cette annulation.

Lors du tournoi de Berlin le 14 juillet dernier (Photo d'illustration).
Lors du tournoi de Berlin le 14 juillet dernier (Photo d'illustration). © Maxppp - Wolfgang Kumm

La date de reprise du circuit ATP est encore repoussée. Initialement prévu le 14 août, le retour du tennis masculin a pris du plomb dans l'aile ce mardi lorsque les organisateurs de l'ATP 500 Citi Open de Washington ont annoncé l'annulation de leur édition 2020. Le tournoi féminin avait déjà été annulé, sensé se disputer une semaine plus tôt. L’événement devait se tenir à huit clos. "Trop de problèmes externes restaient non résolus" à 23 jours du coup d'envoi a estimé le président du tournoi Mark Ein. 

Ce sont les voyages qui coincent

Les restrictions internationales de voyage sont en cause, résultant de la fermeture des frontières dans de nombreux pays et aux États-Unis, jusqu'au 1er août au moins. Il y a aussi évidemment "l'évolution inquiétante de la situation en matière de santé et de sécurité" sur place, avec la recrudescence de cas de coronavirus aux États-Unis. 

Une incertitude planait également sur une éventuelle mise en quarantaine des joueurs venus du Vieux Continent alors que l'Union européenne n'a pas encore rouvert ses frontières aux voyageurs américains. "Je crois que notre annulation va permettre d'accélérer les choses et de trouver une solution à ces problèmes", disait Mark Ein dans le New York Times.

L'US Open menacé ?

Si la Fédération américaine affirme que cette annulation ne remet pas en cause la tenue du Masters 1000 de Cincinnati, délocalisé à New York du 22 au 28 août et de l'US Open, du 31 août au 13 septembre, le flou reste entier sur la planète tennis. 

Reste maintenant de savoir si les pointures du tennis mondial seront au rendez-vous aux États-Unis dans un mois. "Je ne sais toujours pas si je vais jouer l'US Open", avait déclaré Novak Djokovic il y a deux semaines au journal serbe Sportski Zurnal. Rafael Nadal, lui, a pour le moment coché uniquement les Masters 1000 de Madrid, entretenant le flou sur sa participation ou non à l'US Open.

Pendant ce temps-là, le circuit WTA, qui correspond aux tournois féminins, reprendra normalement le 3 août à Palerme, en Italie.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess