Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

Tennis - Open féminin du Havre 2017 : une finale 100% française

dimanche 26 mars 2017 à 0:03 Par Bertrand Queneutte, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

L’affiche de la 28eme édition du tournoi féminin du Havre opposera, ce dimanche après-midi, Priscilla Heise à Marine Partaud. Une finale avec deux tricolores ? Une première depuis 2008.

Marine Partaud espère prendre sa revanche sur Priscilla Heise
Marine Partaud espère prendre sa revanche sur Priscilla Heise © Radio France - Bertrand Queneutte

Le Havre, France

La dernière fois qu'une française a remporté l'Open du Havre, c'était en 2012. La granvillaise Myrtille Georges soulevait alors le trophée. Mais pour retrouver une finale 100% française, il faut remonter à 2008. Et ce dimanche, ce ne sera que la quatrième fois que cela se produit en 28 éditions. Ainsi, Directeur du tournoi, Michel Ruiz se réjouit de revoir deux tricolores en finale (15h). Il est au micro France Bleu de Bertrand Queneutte :

Ecoutez : Michel Ruiz, avec Bertrand Queneutte

Michel Ruiz : "Quand il y a une française en finale, le public encourage plus facilement et participe au jeu"

A vos marques, prêts... Partaud ?

Finaliste à Gonesse la semaine dernière, la belfortaine Priscilla Heise (26 ans) s’est qualifiée en battant la belge Kimberley Zimmerman, en trois sets (6/4, 3/6, 6/3). De son côté, Marine Partaud s’est hissée en finale après l’abandon de l’ukrainienne Ganna Poznikhirenko (2/6, 6/3, 5/4). Alors qu'elle menait, la jeune femme de 23 ans a en effet vu son adversaire s'effondrer sur le court, au terme d'un match extrêmement haché, en raisons de nombreux pépins physiques chez l’ukrainienne. Pas évident, dans ces conditions, de rester concentrer. Les temps morts à répétition ont d'ailleurs eu le don d’agacer Marine Partaud qui, du coup, l’a fait sentir en se plaignant auprès de l'arbitre et en prenant à partie son adversaire à plusieurs reprises. Poznikhirenko souffrait en fait de tachycardie, semble-t-il, et a du jeter l'éponge. Plus de peur que de mal, heureusement, mais un match forcément compliqué à gérer pour Marine Partaud, passée par toutes les émotions. Elle est au micro France Bleu de Bertrand Queneutte:

Ecoutez : Marine Partaud, avec Bertrand Queneutte

Marine Partaud : "Chaque point gagné, c'était comme si c'était un set gagné"

Marine Partaud aura une revanche à prendre, puisque battue par son adversaire du jour la semaine passée à Gonesse, en région parisienne. Elle s’était alors inclinée en demi-finale (6/4, 6/1). Elle tentera de remporter son premier tournoi ITF depuis celui de Lérida (Espagne), en 2012. En cas de succès, Priscilla Heise décrocherait pour sa part un second titre cette année, après Saint-Martin (Guadeloupe) en janvier dernier.