Tous les sports

Tennis - Queen's : Kenny de Schepper s'offre le demi-finaliste de Roland-Garros

Par Yves Maugue, France Bleu Gironde mercredi 11 juin 2014 à 17:58

Kenny de Schepper sur les courts de la villa Primrose à Bordeaux
Kenny de Schepper sur les courts de la villa Primrose à Bordeaux © Villa Primrose

Le Girondin Kenny de Schepper a sorti le letton Ernests Gulbis au 2e tour du tournoi du Queen's à Londres. Il s'est imposé 7/6 7/5 pour sa première victoire contre un membre du top 10 mondial. Interview à la sortie du court.

Trois questions à Kenny de Schepper après sa victoire face à Ernests Gulbis.

Cette victoire sur Ernests Gulbis, demi-finaliste vendredi dernier à Roland-Garros, c'est une suprise pour vous ?

Kenny de Schepper  : Je suis rentré sur le court pour gagner, comme d'habitude. Je savais qu'il y a 4 jopurs il était à Roland-Garros et que ce n'est pas facile de revenir sur gazon. Moi j'avais déjà testé cette surface la semaine passée et j'avais d'ailleurs connu quelques difficultés d'adaptation. Mais aujourd'hui, j'avais quelques repères, contrairement à lui. Après, j'ai fait un bon match, solide. J'ai bien servi. Je suis resté bien concentré toute la rencontre. C'est une belle victoire.

Qu'est-ce que ça représente pour vous ?

Ernests Gulbis, je le vois régulièrement. C'est un très bon joueur. Il a fait un superbe parcours à Roland-Garros, bravo à lui. Pour moi, c'est la première fois que je bats un top 10. C'est bien mais je relativise aussi. C'est son premier match de la saison sur gazon. Faut voir si je suis capable de confirmer. Ca prouve en tous cas que je suis capable de faire de belles choses contre de très bons joueurs.

Au prochain tour demain, vous allez affronter l'espagnol Feliciano Lopez qui a sorti Lleton Hewitt. C'est un joueur qui peut vous convenir ?

Il a un peu le même type de jeu que moi. C'est un grand gaucher, qui sert bien, qui va au filet et qui aime bien le gazon. Tous les deux, on va beaucoup vers l'avant. Ce sera une bataille de service et de prise du filet. Cela s'annonce rigolo. Je me sens bien physiquement. Je n'ai pas fait de match long lors des deux premiers tours. Vraiment, je me sens bien en Angleterre.