Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

Tignes : Renaud Lavillenie fait sa rentrée et commence très fort

vendredi 11 janvier 2019 à 5:24 Par Nathan Lautier, France Bleu Pays de Savoie et France Bleu Pays d'Auvergne

Une première compétition en 2019 réussie pour Renaud Lavillenie. Le perchiste, recordman du monde, a remporté le meeting de Tignes (Savoie) en passant la barre des 5,82 mètres au premier essai.

Le podium du meeting de Tignes. 1er : R. Lavillenie, 2e : Thibaut Collet, 3e : mathieu Collet et Romain Gavillon
Le podium du meeting de Tignes. 1er : R. Lavillenie, 2e : Thibaut Collet, 3e : mathieu Collet et Romain Gavillon © Radio France - Nathan Lautier

Tignes, France

Il n'y a pas eu beaucoup de suspens dans la station de Tignes ce jeudi soir. Pour son premier meeting indoor de l'année, Renaud Lavillenie a commencé sa compétition à 5,51 mètres, passant la barre du premier coup. C'est cette même barre qui a éliminé les derniers compétiteurs.

Il n'y avait pas beaucoup de suspens sur le vainqueur du meeting de saut à la perche. En revanche on se demandait à quelle hauteur le recordman du monde allait sauter pour sa première sortie de 2019. Le Clermontois a frappé fort en passant les 5,82 mètres au premier essai. "La plus grosse satisfaction c'est de faire 5,51 m, 5,65 m, 5,82 m comme ça du premier coup sans trop de difficultés, pour la première compétition de l'année, explique le champion olympique français. Dans un mois, j'espère ne pas avoir trop de problèmes pour passer la barre des 5,90 m".

Renaud Lavillenie est satisfait de sa première compétition de l'année.

Bilan: le record du meeting battu, les minimas à 5,65 mètres largement dépassés pour les championnats d'Europe en salle à Glasgow (en mars). Tout cela avec un genou douloureux depuis plusieurs jours. De quoi débuter la saison en confiance, avec en ligne de mire les mondiaux à Doha (au Qatar) en octobre.

La haute-montagne pour bien commencer

Si la rentrée du champion français s'est passée à Tignes, ce n'est pas un hasard. Lavillenie est maintenant un habitué et un amoureux de ce meeting. C'est même lui qui a appelé le maire de la ville pour organiser cette édition 2019. L'objectif : profiter de cette rentrée en altitude pour engranger des globules rouges.

Le champion français explique pourquoi il a voulu être en altitude pour sa première compétition.

Et les effets se sont visiblement sentis . "On sent qu'on arrive facilement à aller un peu plus vite, mais la récupération est beaucoup plus dure, explique le Clermontois. Quand il faut enchaîner, il faut réussir à se calmer, à récupérer. C'est bien, ça nous donne un petit coup de pouce pour le reste de la saison".