Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Jeux olympiques et paralympiques de Tokyo

Tokyo 2021 : certains sportifs mosellans y sont déjà, d'autres veulent encore leur billet olympique

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Lorraine Nord

J-100 avant le début des Jeux Olympiques d'été de Tokyo. On fait le point sur ces Mosellans et sportifs du Pays Haut qui ont déjà décroché leur billet d'avion pour le pays du Soleil Levant et sur ceux qui vont devoir encore batailler pour s'asseoir dans l'avion pour le Japon.

Le stade national de Tokyo, où se dérouleront les cérémonies d'ouverture et de fermeture des JO
Le stade national de Tokyo, où se dérouleront les cérémonies d'ouverture et de fermeture des JO © Maxppp - Franck Robichon

J-100 ! Dans cent jours, débuteront officiellement les Jeux Olympiques d'été de Tokyo. Cette Olympiade avait été reporté l'an passé en raison de la crise sanitaire. Plusieurs sportifs mosellans et du Pays Haut ont déjà en poche leur qualification pour les JO. D'autres cherchent encore à valider leur présence dans le pays du Soleil Levant. Revue d'effectifs ! 

Ils verront, c'est quasiment sûr, Tokyo

  • Olivier Krumbholz, le sélectionneur messin de l'équipe de France féminine de handball . Il participera, au Japon, à ses sixièmes Jeux Olympiques. Il avait décroché l'argent avec les Bleues, à Rio, en 2016. Il pourrait faire à  plusieurs Dragonnes : Méline Nocandy, Orlane Kanor, Astrid N'Gouan. 

Olivier Krumbholz, le sélectionneur messin de l'équipe de France féminine de handball.

  • En handball toujours, mais chez les messieurs cette fois, le gardien des Bleus, le natif de Woippy, Vincent Gérard, a de très grandes de figurer dans la sélection tricolore. 
  • Le gymnaste de Forbach, Loris Frasca, 25 ans, est qualifié pour le concours général en individuel. 
  • C'est l'une des belles chances lorraines de médailles ! Le karatéka de Mont St Martin, Steven Da Costa, s'engagera sur le tournoi olympique des moins de 67 kg. 
  • En athlétisme, le lanceur de marteau, Quentin Bigot, vice-champion du monde en 2019 à Doha, bénéficie d'un statut d'athlète protégé. Sa qualification définitive pour les JO de Tokyo ne devrait être qu'une simple formalité. 

Ils vont devoir batailler pour aller au Japon

  • Elle a profité du premier confinement pour s'entraîner dans le jardin familial à Ley, dans le sud mosellan. L'archère Lisa Barbelin, 21 ans, visera un billet olympique en individuel, en mai prochain, lors de l'euro organisé en Turquie. Il y aura aussi en juin prochain un TQO à Paris, pour l'épreuve par équipes.  
Lisa Barbelin, l'archère de Ley
Lisa Barbelin, l'archère de Ley - Fédération française de tir à l'arc
  • Pour les nageuses de Sarreguemines, Aurélie Muller et Camille Dauba, tout se jouera en juin prochain, lors des championnats de France. Aurélie Muller, malheureuse à Rio 2016, après son élimination en eau libre, alors qu'elle avait décroché l'argent, est repassée en bassin. Elle vise une place sur le 1500 mètres. Pour se qualifier, elle doit nager en 16'21". Camille Dauba, elle, est une spécialiste de la brasse et sa distance préférée est le 200 mètres. 
  • Le sauteur en longueur de Sarrebourg, Augustin Bey, doit lui atteindre les 8 mètres 22, le minima olympique pour voir Tokyo. Le meilleur performeur français en 2020 a vu hélas sa préparation hivernale être perturbée par une douleur à un tendon d' Achille. 
  • Il a été aussi à l'arrêt pendant plusieurs, après une déchirure musculaire, le karatéka de Mont St Martin, Logan Da Costa, combattra en juin prochain, à Paris, lors d'un tournoi de qualification olympique dans la catégorie des moins de 75 kg. 
  • Le cavalier de Solgne, Simon Delestre a été un autre grand perdant de Rio 2016. L'ancien leader mondial de saut d'obstacles a dû déclarer forfait au dernier moment. Son cheval s'était blessé dans son box. 
  • Le lutteur de Sarreguemines, Akhmed Aibuev, partira en mai prochain, à Sofia, en Bulgarie, pour le dernier tournoi de qualification olympique

Comment l'archère Lisa Barbelin se prépare pour aller chercher son ticket pour les JO de Tokyo

Choix de la station

À venir dansDanssecondess