Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Tony Estanguet : sa relation incroyable avec son frère

Le triple champion olympique de canoë monoplace slalom, Tony Estanguet, revient sur la relation unique qu'il a entretenue avec son frère au cours des années 90-2000. D'abord complices, ils sont ensuite devenus adversaires avant de finalement former une équipe de choc.

Tony Estanguet et son frère Patrice ont 5 ans d'écart. Au début de sa carrière de sportif de haut niveau, il entretient une forte relation de complicité avec lui, ce qui lui permet de progresser énormément en canoë monoplace slalom. Seulement voilà, cette union devait rapidement laisser place à l'adversité comme le Palois le confie à Bixente Lizarazu dans Planète Liza :

Est arrivée cette qualification pour les Jeux de Sydney, où il n'y avait qu'une place, alors que tous les deux on avait la possibilité de se qualifier

La pilule est amère pour Patrice Estanguet. Son petit frère l'élimine de la course à ces Jeux olympiques qui se déroulent en Australie en 2000... et empoche la médaille d'or ! "Donc là, on est devenus vraiment adversaires et ça n'a pas été simple. On a été obligés de prendre un peu nos distances entre guillemets, pour que chacun puisse rester bien concentré", relate Tony Estanguet.  

La frustration de la distance

Contraints de s'éloigner l'un de l'autre pour mener à bien leur carrière de sportif respective, les deux "frangins" se toisent en compétition. Tony Estanguet reprend l'or aux JO d'Athènes en 2004, devient champion du monde en 2006, et creuse ainsi l'écart.  

Ces quatre années entre Sydney et Athènes n'ont pas été forcément évidentes à gérer. Il y a un peu de frustration d'être obligé de mettre de la distance

Les Jeux olympiques de Pékin en 2008 sonneront le glas de la bonne fortune pour Tony Estanguet, éliminé en demi-finale. Une période de remise en cause s'ensuit. C'est le moment où Tony Estanguet vient taper sur l'épaule de Patrice pour lui demander son aide.  

Des nouvelles idées pour un nouvel élan

En déchargeant une partie des choix stratégiques de sa préparation à son grand frère, Tony Estanguet repart pour 4 ans d'entraînements.   

Il a apporté beaucoup d'innovations dans ma préparation, et en termes de motivation ça a été hyper fort parce que j'ai eu l'impression de réapprendre plein de choses

Entouré de son frère et de son entraîneur, Sylvain Curinier, Tony Estanguet reprend le chemin des compétitions.  Résultat : il redevient champion du monde en 2009 et en 2010, champion d'Europe en 2011, et décroche une nouvelle médaille d'or aux JO de 2012 à Londres.  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess