Tous les sports

TOUR DE FRANCE | Découvrez en vidéo la course à Saint-Étienne des années 50 à nos jours

Par Denis Souilla, France Bleu Saint-Étienne Loire mercredi 16 juillet 2014 à 17:00

Diffusion télévisée du Tour de France en 1961. (archive INA)
Diffusion télévisée du Tour de France en 1961. (archive INA) © INA

À l'occasion du passage du Tour de France dans la Loire ces 17 et 18 juillet, découvrez en vidéo quelques archives de la course des années 50 à nos jours, au départ ou à l'arrivée à Saint-Étienne. La capitale ligérienne accueille le Tour cette année pour la 25e fois.

● 1950 : Louison Bobet s'impose après une longue étape

Le 3 août les coureurs avalent une étape très montagnarde de 291 km entre Biriançon et Saint-Étienne. Le Lautaret ou la Meije font partie du paysage. Bobet, Geminiani ou Kubler sont les hommes forts : à l'arrivée, Raphaël Geminiani s'impose à Saint-Étienne devant le Suisse Ferdi Kubler, qui conserve son maillot jaune.

**● 1951 : la traversée de l'Auvergne** ---------------------------------------- Samedi 11 juillet, la 16e étape entre Clermont-Ferrand et Saint-Étienne compte 201 kilomètres. **● 1951 : les coureurs se reposent à Saint-Étienne** ------------------------------------------------------ Dimanche 12 juillet, avant 17e étape pour Grenoble (197 km), les coureurs se soignent, se font coiffer et réparent leur vélo. Le reportage de l'époque nous emmène dans les coulisses de la course : caravane, organisation, public. **● 1961 : de la Bourgogne au Forez** -------------------------------------- Le 2 juillet, 8e étape et plus de 240 km entre Châlon-sur-Saône et Saint-Étienne. La course est rythmée par une échappée de Jean Forestier et Stéphane Lach. La victoire revient au premier sur la ligne d'arrivée dans la Loire. **● 1978 : Bernard Hinault, sprinteur à Saint-Étienne** -------------------------------------------------------- Le 15 juillet, 196 km entre Chamalières et Saint-Étienne. À l'arrivée, un premier peloton d'une cinquantaine de coureurs se présente groupé sur le cours Fauriel et c'est Bernard Hinault, à la surprise générale, qui se montre le plus rapide au sprint en devançant notamment l'Irlandais Sean Kelly et le maillot vert Freddy Maertens. Le Français remporte sa première étape en ligne dans le tour de France. **● 1980 : victoire néerlandaise à Saint-Étienne** --------------------------------------------------- 18 juillet, c'est la 20e et antepénultième étape du Tour de France, un contre-la-montre individuel de 35 km à Saint-Étienne. Nous suivons les arrivées successives des deux premiers du classement général : le Français Raymond Martin et le maillot jaune Joop Zoetemelk. Le premier réalise le 8e temps de l'étape et perd sa deuxième place au classement général. Zoetemelk remporte l'étape. **● 1985 : des blessures et des chutes ** ------------------------------------------ La 14e étape entre Autrans et Saint-Étienne (179 km) se déroule le 13 juillet. Au final, la victoire revient au grimpeur colombien Luis Herrera, maillot à pois, qui arrive en solitaire à Saint-Étienne le visage ensanglanté, suite à une chute dans une descente. Le maillot jaune Bernard Hinault est lui aussi victime d'une chute spectaculaire lors du sprint du peloton sur le cours Fauriel. Il reste quelques secondes à terre puis se relève pour passer la ligne d'arrivée à faible allure, ensanglanté, avec une fracture du nez. **● 1986 : trois jours de Tour à Saint-Étienne** ------------------------------------------------- En 1986, Saint-Étienne est ville d'arrivée, ville de départ et ville étape pour un contre-la-montre. C'est d'ailleurs cette 20e étape de 58 km, le 24 juillet, qui voit la victoire de Bernard Hinault. Le Français s'impose devant son coéquipier Greg Lemond. **● 2005 : Lance Armstrong, surclasse le contre-la-montre** ------------------------------------------------------------ Avant dernière étape, un contre-la-montre de 55 km à Saint-Étienne. L'Américain Lance Armstrong remporte l'étape et consolide son maillot jaune à la veille de l'arrivée à Paris. Il devance l'Allemand Jan Ullrich et le Kazakh Alexandre Vinokourov. Victime de multiples incidents, le grimpeur danois Michael Rasmussent réalise une performance médiocre et perd sa place sur le podium. **● 2005 : John Kerry à Saint-Étienne !** ------------------------------------------ John Kerry était à l'époque sénateur, francophile, et est aujourd'hui secrétaire d'État américain et proche de Barack Obama. Il était venu à Saint-Étienne pour assister à la performance de Lance Armstrong, alors maillot jaune. **● 2008 : Bourg-d'Oisans-Saint-Étienne (196,5 km)** ----------------------------------------------------- Résumé d'étape le 18 juillet, le Tour de France quite les Alpes. **►►► SOURCE  |  [INA.fr](http://www.ina.fr/)** ------------------------------------------------   [
DOSSIER tdf rhône alpes - Radio France
DOSSIER tdf rhône alpes © Radio France
](http://www.francebleu.fr/infos/le-tour-de-france-2014-en-rhone-alpes-1648057)

Histoire des arrivées du Tour de France à Saint-Étienne. (David Valverde)