Tous les sports

Tour de France en Dordogne : le Lituanien Navardauskas s'impose en solitaire à Bergerac

Par Nacime Rahoui, France Bleu Périgord vendredi 25 juillet 2014 à 19:14

Ramunas Navardauskas enlève la 19e étape du Tour de France au nez et à la barde des sprinteurs
Ramunas Navardauskas enlève la 19e étape du Tour de France au nez et à la barde des sprinteurs © Reuters

Le coureur lituanien Ramunas Navardauskas, de l'équipe Garmin-Sharp, remporte en solitaire la 19ème du Tour de France, entre Maubourguet Pays du Val d'Adour (Hautes-Pyrénées) et Bergerac. Une étape marquée par la pluie, et par une chute collective, à 3 kilomètres de l'arrivée. Le Périgourdin Mickaël Delage termine dans le peloton.

► Notre dossier spécial "Tour de France 2014 en Dordogne"

La pluie, "ça fatigue, ça durcit les jambes et ça met de la tension dans le peloton ". Le régional de l'étape, le Périgourdin Mickaël Delage, est à bout de forces sur la ligne d'arrivée. Cette étape de 208,5 kilomètres entre Maubourguet Pays du Val d'Adour (Hautes-Pyrénées) et Bergerac lui a puisé beaucoup d'énergie. Et le coureur, toujours licencié au club cycliste de Ménesplet, dans le sud-ouest de la Dordogne, est un peu déçu : "dommage d'avoir eu de la pluie pour cette étape-là. Je n'ai même pas eu le temps de ressentir grand chose en entrant dans le Périgord. Il fallait rester concentré ". Concentré, certes, mais le coureur de la formation FDJ.fr a tout de même aperçu, au pied de la côte de Monbazillac, les membres de son fan-club, dont sa compagne Emmanuelle.

La réaction de Mickaël Delage à l'arrivée

Dans le final, la pluie a occasionné une chute collective, impliquant notamment le maillot vert Peter Sagan et le Français Romain Bardet. Mickaël Delage, lui, termine cette 19ème étape du Tour de France 2014 dans le peloton, à la 69ème place. Le Périgourdin a franchi la ligne d'arrivée 7 secondes après le vainqueur du jour, le Lituanien Ramunas Navardauskas (Garmin-Sharp). C'est la première victoire lituanienne de l'histoire du Tour. Le coureur de 26 ans s'est échappé à quelques kilomètres de Bergerac et a réussi à s'imposer en solitaire. Au classement général, Delage est 144ème, à plus de 4 heures 30 du leader et maillot jaune Vincenzo Nibali.

Pascal Chanteur au micro de France Bleu Périgord - Radio France
Pascal Chanteur au micro de France Bleu Périgord © Radio France

La première des deux étapes périgourdines n'a donc pas été de tout repos pour le peloton. Et l'homme à l'origine de la venue du Tour en Périgord, l'ancien coureur professionnel Pascal Chanteur, est "très content ". "La pluie fait partie de notre sport, les chutes aussi. La côte de Monbazillac a été le théâtre de l'exploit sportif, c'est ce que je recherchais" a expliqué le Bergeracois.

Pascal Chanteur, l'homme à l'origine de la venue du Tour en Dordogne

Demain, Bergerac > Périgueux

La 20ème étape du Tour de France, ce samedi, est un contre-la-montre individuel de 54 kilomètres entre Bergerac et Périgueux. Pas de suspense pour la première place du général puisque l'Italien Vincenzo Nibali (Astana) compte plus de 7 minutes d'avance sur son dauphin. En revanche, grosse bagarre en perspective pour le podium. Les Français Thibaut Pinot (FDJ.fr), Jean-Christophe Péraud (AG2R) et l'Espagnol Alejandro Valverde (Movistar) se tiennent en 15 secondes. Mickaël Delage, qui n'est pas un spécialiste de l'exercice, prendra le départ en fin de matinée, parmi les premiers.