Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

TOUR DE FRANCE | Les Pyrénées se dressent devant le peloton

mardi 22 juillet 2014 à 8:35 France Bleu Saint-Étienne Loire

Le peloton entame la dernière partie du Tour avec trois étapes redoutables dans les Pyrénées. Trois étapes durant lesquelles le Tour va se jouer. Nibali a toutes les cartes en main. Tout commence ce mardi avec la 16e étape.

Vincenzo Nabali, confortable maillot jaune
Vincenzo Nabali, confortable maillot jaune © MaxPPP

Devant les coureurs ce n'est pas un mur qui se dresse, mais treize. Treize ascensions à effectuer dans les trois prochains jours. Les étapes pyrénéennes s'annoncent particulièrement compliquées pour le peloton avec, notamment, quatre cols hors catégorie au programme. Les noms de ces montagnes résument à eux seuls toute la légende de la Grande Boucle. Le Tourmalet, (jeudi), le col de Peyresourde et celui du Portillon (mercredi). Des cols mythiques où l'histoire du Tour s'est parfois écrite de la plus triste des manières. C'est dans la descente du Portet-d'Aspet - que les coureurs vont emprunter ce mardi - que Fabio Casartelli trouva la mort en 1995.

Tour de France : lire l'article sur notre site spécial - Fotolia
Tour de France : lire l'article sur notre site spécial © Fotolia