Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

Tour de la Dordogne : exploit de Pierre Lebreton

vendredi 5 juillet 2013 à 23:27 Par Bertrand Queneutte, France Bleu Périgord

Pierre Lebreton, 23 ans, en a fait voir de toutes les couleurs à ses adversaires, lors de la deuxième étape, entre Monpazier et Salignac-Eyvigues. A la surprise générale, le coureur de Dammarie-les-Lys s'est adjugé la 2ème étape du Tour de la Dordogne. Il rafle au passage les maillots jaune et vert, de leader et de meilleur sprinter.

Pierre Lebreton (Dammarie-les-Lys)
Pierre Lebreton (Dammarie-les-Lys) © Radio France - Bertrand Queneutte

Même pas peur

C'est une victoire de costaud qu'est allé chercher Pierre Lebreton. Echappé dès la sortie de Monpazier, en compagnie d'une dizaine de coureurs, le jeune homme (23 ans) originaire de Rouen, en Seine Maritime, a su s'extirper du groupe de tête lors des 3 dernières boucles de 13 kilomètres, dans les rues de Salignac-Eyvigues.

Pas facile d'oser pour un amateur, étudiant en médecine, quand on a dans sa roue des pointures comme Pierre-Henry Lecuisinier (Vendée U) ou Benoit Sinner (Armée de Terre). Mais le coureur francilien a senti "qu'ils piochaient ", raconte-t-il. Autrement dit, que ses compagnons d'échappée étaient dans le dur. C'est alors qu'il en a profité pour s'envoler vers la victoire finale et vers le maillot jaune qui lui tendait les bras, sur le podium.

A l'arrivée, Pierre Lebreton relègue son dauphin Benoit Sinner à 1'01, sur l'étape comme au général. François Bidart (Roanne) est 3ème, à 1'03. Le premier périgourdin s'appelle Jean Mespoulède. "Mespou" pointe à la 17ème place, avec 3'08 de retard.

Tour Dordogne (SON 1)

De la casse, à l'arrière

Les 160 kilomètres entre Monpazier et Salignac-Eyvigues n'ont pas été digérés de la même façon par les coureurs. Les bosses ont fait des dégâts, de gros dégâts, reléguant le groupe maillot jaune conquis la veille par Yannis Issaad (Aubervilliers Big Mat), à plus de 10 minutes.

Pierre Cazaux, après sa chute, sur le Tour de la Dordogne - Radio France
Pierre Cazaux, après sa chute, sur le Tour de la Dordogne © Radio France - Bertrand Queneutte

La journée a aussi été marquée par treize abandons. Et par de nombreuses chutes. La plus spectaculaire a été celle de Pierre Cazaux, le coureur de Blagnac, ancien pro d'Euskaltel. Lancé comme une flêche dans une descente, celui qui a déjà participé à la Vuelta et au Giro a perdu l'équilibre sur sa monture. C'est alors dans le ravin que Pierre Cazaux a filé. Heureusement, plus de peur que de mal. Aucune fracture, mais de nombreuses contusions.

Tour Dordogne (SON 2)

Héroique de bout en bout, Pierre Cazaux s'est même relevé pour remonter en selle. Le coureur s'adjuge d'ailleurs le maillot à pois de meilleur grimpeur. Maillot qu'il est allé récupérer sur un podium difficile à atteindre pour lui. Les bras marqués, le short arraché et une épaule quasiment immobilisée, Pierre Cazaux n'a même pas pu l'enfiler. Il doit revoir le médecin ce samedi matin, pour savoir si oui ou non, il est apte à repartir.

Chaud devant

En plus des bosses, les coureurs ont fait face à une difficulté majeure ce vendredi: la chaleur. Avec une température au dessus des 30 degrés à l'ombre, les organismes ont souffert. Résultat, entre 6 et 8 bidons d'eau (500 ml) ingurgités durant l'épreuve. Des sucres lents, avant. Des sucres rapides, pendant. On estime qu'un coureur peut perdre entre 1 et 2% minimum de son poids, sur une étape normale. Bien plus, lorsqu'il fait chaud.

Tour Dordogne (ENRO)

A suivre ce samedi, 2 rendez-vous: une étape de 103 kilomètres, d'abord, entre Boulazac et Nontron, à partir de 9h. Puis un contre-la-montre individuel de 12 km dans les rues de Saint-Estèphe.

2quipe cycliste de l'Armée de Terre - Radio France
2quipe cycliste de l'Armée de Terre © Radio France - Bertrand Queneutte

CLASSEMENT GENERAL :

1 - Pierre Lebreton (Dammarie-les-Lys)

2 - Benoit Sinner (Armée de Terre) : + 1'01

3 - François Bidart (Roanne) : + 1'03

4 - Yoann Barbas (Armée de Terre) : + 1'12

(...)

17 - Jean Mespoulède : + 3'08