Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Tous confinés : pour la judoka Fanny-Estelle Posvite, "il faut vraiment travailler l'esprit et le corps"

-
Par , France Bleu Limousin

Tous confinés en compagnie aujourd'hui de la judoka de l'Alliance Judo Limoges Fanny-Estelle Posvite. Loin de ses terres d'origine de Saint-Yrieix-la-Perche où elle a débuté le judo, elle nous raconte son confinement depuis son appartement de Neuilly-sur-Marne près de Paris.

Après chaque entrainement, séance étirements pour la judoka de l'Alliance Judo Limoges Fanny-Estelle Posvite
Après chaque entrainement, séance étirements pour la judoka de l'Alliance Judo Limoges Fanny-Estelle Posvite © Radio France - Fanny-Estelle Posvite

Cette semaine, notre rendez-vous Tous Confinés s'invite chez la judoka Fanny-Estelle Posvite. Formée au club de Saint-Yrieix-la-Perche, aujourd'hui licenciée à l'Alliance Judo Limoges, elle s'entraîne à l'année à l'Insep près de Paris. Triple championne de France et toujours en course pour une qualification olympique après une énorme année 2019 en moins de 78 kilos, ponctuée par une victoire de prestige aux Masters, elle nous raconte son confinement depuis son appartement de Neuilly-sur-Marne. 

Comment se passe ce confinement pour vous Fanny-Estelle Posvite ?

Il se passe plutôt bien. J'essaye d'organiser mes journées comme je peux et j'essaye surtout de garder le moral et de rester motivée. Je ne fais pas que des entrainements. S’entrainer trop, c'est trop de pression. Surtout qu'on ne sait pas trop quand est-ce que l'on va réellement reprendre l'entraînement et les compétitions. Sinon, je suis encore des cours, donc l'après-midi, je me concentre surtout sur les cours. Et quand j'ai un peu plus de temps, je cuisine, je m'amuse un peu avec mon amoureux et avec mon chat. Et voilà ! 

Fanny s'entraine avec des élastiques équipés de manches de kimono

Comment vous entrainez-vous à la maison ? Vous vous installez un mini tatami ?

Non. Niveau judo, c'est pas possible. Déjà, je n'ai pas pas de partenaire ni le matériel. Mais au début du confinement, j'ai commandé un vélo d'appartement pour essayer d'entretenir au maximum le cardio. J'ai forcément déjà perdu et je vais sûrement continuer à perdre en cardio, mais je pense que ça aide quand même à entretenir. Après, j'ai un tout petit peu de matériel. Quelques poids et quelque chose d'essentiel pour les judokas, des élastiques au bout desquels il y a des manches de kimono. Du coup, je peux simuler des répétitions de techniques grâce à ces élastiques. Mais niveau judo, c'est la seule chose que je peux faire. 

Vous n'avez pas les mêmes moyens que Teddy Riner. Chez lui, il a un tatami et un gros nounours en guise d'adversaire ! 

- rires - non, j'ai pas la même chose malheureusement. Mais bon, chacun fait avec ce qu'il peut et on verra bien à la reprise.

Si je lui fais mal, j'ai pas envie d'une rupture ! 

Et votre amoureux, il ne veut pas faire le partenaire ?

- rires - non, non. Il veut pas. Et pour tout avouer, j'ai pas vraiment demandé parce que j'ai peur de ses réactions. Si je lui fais mal, j'ai pas envie d'une rupture ! -rires -

Pour conclure, si vous aviez un petit conseil à donner pour mieux vivre ce confinement ?

Pour ceux qui sont avec leurs proches, c'est important de profiter et de passer un maximum de temps ensemble. Pour ceux qui ne le sont pas, essayer de les appeler autant qu'ils peuvent. Et vraiment essayer de se concentrer sur les choses qu'on ne peut pas faire d'habitude. Ça peut-être du sport, du puzzle, du coloriage. Moi, j'aime beaucoup faire des travaux pratiques comme du scrapbooking ou des choses comme ça. J'ai pas forcément le temps quand je m'entraîne. Travailler l'esprit et le corps du plus qu'on peut, mais vraiment en se faisant plaisir. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu