Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Triathlon - Grand prix D1 et D2 à Châteauroux : du public et de grands champions à Belle Isle

-
Par , France Bleu Berry

Les sourires étaient sur toutes les lèvres des participantes et participants de cette première manche de première et deuxième division de triathlon. Après le confinement suivi du déconfinement, les triathlètes ont pu enfin s'exprimer. Mention spéciale pour l'organisation.

La victoire avec la manière de Dorian Coninx de Poissy Triathlon
La victoire avec la manière de Dorian Coninx de Poissy Triathlon © Radio France - Sylvain ROGIE

Le public venu en nombre pour cette première journée était masqué. Le gel hydroalcoolique a coulé à flots à Châteauroux et le spectacle était au rendez-vous. Les 350 triathlètes ont vraiment apprécié.

Emilie Morier (d'Issy Traithlon a vraiment savouré les 300 derniers mètres
Emilie Morier (d'Issy Traithlon a vraiment savouré les 300 derniers mètres © Radio France - Sylvain ROGIE

Émilie Morier, 23 ans, d'Issy Triathlon s'est imposée en individuelle : "J'avais tellement hâte de courir  et quand on est bien dans sa tête et dans les jambes, on lâche les chevaux. Les 300 derniers mètres, on se remémore plein de choses. On se dit, voilà pourquoi on ne voit pas notre famille. C'est pour ça que notre copain,  il n'est pas avec nous. C'est pour ça que l'on se couche tôt.... Et quand la victoire est au bout, on se dit voilà le résultat."

Dorian Coninx de Poissy Triathlon s'est imposé en 51 minutes et 55 secondes
Dorian Coninx de Poissy Triathlon s'est imposé en 51 minutes et 55 secondes © Radio France - Sylvain ROGIE

Chez les garçons, la victoire est revenue à Dorian Coninx de Poissy Triathlon qui s'impose avec panache : "Ça faisait 10 mois que je n'avais pas couru. Jusqu'au dernier moment, on ne savait pas si ce genre de compétition pouvait se dérouler. Il y avait une ambiance de fou et un gros plateau. Je suis super content." 

Le public venu en nombre a parfaitement joué le jeu en venant masqué à l'image de Marie de Châteauroux : "Et bien écoutez on s'adapte à la situation ça nous empêche pas de venir voir tous ces sportifs de haut niveau." Les 100 bénévoles ont réalisé un gros travail de préparation, salué par la Fédération Française de Triathlon. Xavier Bérenger est le président du Triathlon club de Châteauroux Métropole : "Un grand bravo à tous nos bénévoles, ils sont une centaine. Ça montre que quand on prend des précautions, quand c'est quelques chose de très collectif, préfecture, mairie, Région Centre, on peut arriver à organiser des choses et essayer de reprendre une vie à peu près normale même si la situation est extraordinaire."

Après avoir organisé les championnats en 2018 et une manche de première et deuxième division ce week-end, le triathlon club de Châteauroux Métropole se positionne comme LA référence en matière d'organisation. Un travail salué par la Fédération Française.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess