Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

Trois Bisontins aux championnats du monde de lutte

-
Par , France Bleu Besançon
Besançon, France

Trois lutteurs du club de Besançon disputent les championnats du monde de lutte qui se déroulent à Paris jusqu'au 26 août. Une première expérience internationale pour ces jeunes lutteurs prometteurs.

Léo Tudezca, Ilman Mukhtarov et Givi Davidovi du club pugiliste bisontin (CPB) disputent les championnat du monde de lutte à Paris.
Léo Tudezca, Ilman Mukhtarov et Givi Davidovi du club pugiliste bisontin (CPB) disputent les championnat du monde de lutte à Paris. - Club pugiliste bisontin (CPB)

Les lutteurs Léo Tudezca, Ilman Mukhtarov et Givi Davidovi sont licenciés au club pugiliste bisontin (CPB). Les trois disputent les championnats du monde de lutte à l'AccorHotels Arena de Paris Bercy jusqu'au 26 août.

Engranger de l'expérience pour l'avenir

Léo Tudezca, 24 ans, et Ilman Mukhtarov, 21 ans, concourent en équipe de France et Givi Davidovi, 28 ans, s'aligne sous les couleurs de l'Italie. Les chances de médailles pour les trois Bisontins sont minces, de l'aveu même de l'un de leurs entraîneurs, Stéphane Lamy, mais c'est une première expérience internationale bonne à prendre pour eux : "Il est très important pour eux déjà d'y participer, de faire partie de cette fête et surtout d'avoir suivi la préparation, c'est déjà une grosse expérience. Si ils mettent un pied dans le haut-niveau et un pied dans la sélection et qu'ils se comportent correctement, on espère ils vont y rester et participer à d'autres championnats". Mais pour cette compétition, l’entraîneur ne se fait pas d'illusion : "De là à aller chercher une médaille ça paraît compliqué mais de bien figurer quand c'est à domicile il y a vraiment moyen de bien faire. Pour aussi leur apprentissage technique, physique et puis de participer à un championnat du monde il y a forcément du progrès. Rien ne remplace les grandes compétitions donc c'est important pour leurs carrières".

Les Bisontins se frottent aux grandes nations de la lutte

Les trois Bisontins, avec l'équipe de France et celle d'Italie, vont se frotter aux plus grandes nations de la lutte libre et gréco-romaine. Alors la pression est au maximum selon l'entraîneur Stéphane Lamy : "Le haut-niveau, c'est pas facile et de participer à ce genre de championnat à domicile, je pense que c'est là qu'ils vont soit prendre le train en marche et se rendre compte qu'ils peuvent faire des résultats. Soit ils vont se faire déborder par la pression et du coup ils vont devoir progresser sur d'autres domaines, la préparation mentale, la confiance en soi." Et la concurrence est rude : "Il y aura les meilleures nations, les USA, l'Iran, les Russes. Il y a vraiment les meilleurs lutteurs au monde donc pour eux c'est une super aventure".

Léo Tudezca débute la compétition mardi 22 août en lutte gréco-romaine 59 kg. Givi Davidovi entre en lice vendredi 25 août et pour Ilman Mukhtarov ce sera samedi 26 août.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu