Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

Trois Stéphanoises aux championnats du monde de gymnastique de Stuttgart

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

Mélanie de Jésus dos Santos, Lorette Charpy et Aline Friess, trois gymnastes du Pôle France de Saint-Etienne participent aux championnats du monde organisés à Stuttgart du 4 au 13 octobre.

De gauche à droite :  Aline Friess, Mélanie de Jesus Dos Santos et Lorette Charpy
De gauche à droite : Aline Friess, Mélanie de Jesus Dos Santos et Lorette Charpy © Maxppp - Rémy Perrin

Saint-Étienne, France

Les championnats du monde de gymnastique ont commencé ce vendredi à Stuttgart en Allemagne. Trois gymnastes du Pôle France de Saint-Etienne font partie de la délégation française : Mélanie De Jésus Dos Santos, Lorette Charpy et Aline Friess. 

L'objectif c'est de qualifier la France pour les prochains Jeux olympiques de Tokyo en 2020. Une médaille par équipe, et des médailles individuelles sont également en ligne de mire. 

"L'objectif de départ c'est de qualifier l'équipe pour les Jeux olympiques de Tokyo 2020, à savoir finir dans les 12 meilleures équipes de ce championnat, explique Éric Hagard, entraîneur au Pôle France de Saint-Etienne. Il y a un deuxième objectif, si tout se passe bien lors des qualifications, il y aura donc une finale par équipe pour déterminer le titre de champion du monde par équipe. On espère bien entrer dans cette finale et en cas de réussite essayer de monter sur le podium. Ensuite, au travers des qualifications il y a plusieurs opportunités de faire des finales par engin. Mélanie de Jésus dos Santos et Aline Friess  risquent de faire la finale du concours général.  Mélanie avait fait 6e l'an dernier sur le concours général et cette année en cas de très bonne compétition elle peut se rapprocher du podium individuel, chose qui serait historique puisque personne auparavant n'est jamais monté sur un podium individuel lors d'un championnat du monde". 

La compétition a commencé vendredi par les qualifications en sol. La finale ce sera dimanche. Une vraie chance de médaille pour Mélanie de Jésus Dos santos Championne d'Europe en titre du concours général, au sol, et vice-championne d'Europe à la poutre.  La jeune athlète de 19 ans n'a jamais grimpé sur un podium des Mondiaux et c'est un rêve pour elle. 

"J'aimerais bien me rapprocher le plus possible du podium, avoue Mélanie de Jésus dos Santos. Une marche, ce n'est pas possible parce qu'il y a Simone (l'américaine Simone Biles). Mais la troisième, ça m'irait bien. Ça me parait logique quand on voit ce qu'elle fait à la gym, ce n'est pas possible que je passe devant elle. Elle est plus forte que moi. C'est quelque chose que j'aimerais rajouter à mon palmarès parce qu'avant d'arriver aux Jeux je trouve ça bien d'avoir un podium mondial. c'est quelque chose qui rentrera dans l'histoire de la gym française et j'aimerais bien en faire partie". 

Choix de la station

France Bleu