Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

Tour de Corse : derniers préparatifs avant le départ

jeudi 5 avril 2018 à 17:44 Par Marion Galland et Didier Arnoux, France Bleu RCFM

La 61ème édition du Tour de Corse partira ce vendredi matin. Quatre-vingt-douze équipages sont engagés dans cette épreuve inscrite au championnat du monde des rallyes. Une épreuve qui draine énormément de monde avec des moyens colossaux, à commencer, par le parc d'assistance.

Sébastien Ogier sur le Tour de Corse 2017
Sébastien Ogier sur le Tour de Corse 2017 © Radio France - Radio France

Corse, France

Le parc d'assistance, c'est un gros village , 3000 personnes en permanence durant quatre jours. Avec des pics, en fin d'après-midi lorsque les pilotes ramènent les voitures au paddock. Sur 118.000 M² aménagés, équipés de sanitaires, d'eau potable, d'électricité et surtout, du wifi et d'un réseau renforcé en 4G pour supporter le trafic de data des écuries. Les camions et les motohomes rivalisent de luxe. Rien n'est assez beau et assez grand. 

3000 personnes sont en permanence sur le parc assistance - Radio France
3000 personnes sont en permanence sur le parc assistance © Radio France - Didier Arnoux

Citroën, Ford, Hyndai, Toyota, Skoda ... les "top-team" n'ont pas été trop perturbées par la météo dans la mise en place de leurs infrastructures. C'était en revanche plus compliqué pour les petits qui bataillaient pour protéger sous des bâches le matériel de la pluie. Pour la mise en place, comme en compétition, les moyens facilitent considérablement le petit quotidien.       

Loeb le "retraité", Ogier le favori

Côté course on notera évidemment le retour de Sébastien Loeb, malgré son statut de « retraité », l’Alsacien n’est pas là pour faire de la figuration, même s’il reconnait que son premier objectif est de prendre du plaisir

« Cette année je fais quelques rallyes plus pour le plaisir qu’autre chose mais quand on vient faire un rallye comme celui-là avec une voiture officielle, forcément on a la motivation pour faire quelque chose de bien. J’espère réussir à me battre avec les autres, ça a été possible au Mexique sur la terre, alors je me dis pourquoi pas là! »

Sébastien Loeb participera à cette édition sur Citroën - Radio France
Sébastien Loeb participera à cette édition sur Citroën © Radio France - Didier Arnoux

Sébastien Ogier, lui, est toujours le grand favori, même s’il reconnait qu’avec l’âge, il prend moins de risque que par le passé. « Je ne suis pas très vieux mais _quand on commence à prendre un de l’âge, que la situation familiale change, c’est vrai qu’on voit la vie un peu différemment_. Mais tout cela est compensé par l’expérience ! »

Un Tour de Corse à suivre jusqu'à dimanche sur France Bleu RCFM, radio officielle du Tour avec des émissions spéciales dès cet après-midi.