Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

Ultra-trail du Mont-Blanc : Le Stéphanois Mathieu Guibert participe pour la 3e fois

vendredi 31 août 2018 à 18:52 Par Alexandre Vau, France Bleu Saint-Étienne Loire

L'Ultra-trail du Mont-Blanc part ce vendredi soir de Chamonix. Depuis sa création en 2003, l'événement ne cesse d'attirer du monde. Il y a les stars comme Kilian Jornet. Mais aussi beaucoup d'autres courageux, moins connus, comme le Stéphanois Mathieu Guibert.

Mathieu Guibert avec son prestigieux dossard de l'Ultra-trail du Mont-Blanc.
Mathieu Guibert avec son prestigieux dossard de l'Ultra-trail du Mont-Blanc.

Saint-Étienne, France

C'est la course d'endurance la plus folle au monde. L'Ultra-trail du Mont-Blanc part ce vendredi, 18h, de Chamonix. Imaginez ! Vingt heures de course autour du Mont-Blanc, trois pays traversés, 171 kilomètres dont dix de montée. Depuis sa création en 2003, l'événement fondateur des compétitions d'Ultra-trail ne cesse d'attirer du monde. 

Il y a les stars bien sûr comme Kilian Jornet qui vise une 4e victoire. Mais aussi beaucoup d'autres courageux, moins connus, devenus des mordus de ces courses à la mode comme Mathieu Guibert. Ce stéphanois de 46 ans court son 3e Ultra-trail du Mont-Blanc en six ans.

Ma toute première course a été le trail du Bessat, au dessus de Saint-Etienne, il y a dix ans. Un coup de foudre ! Et un beau jour, vous entendez parler de l'Ultra-trail du Mont-Blanc. Et vous vous dites, pourquoi pas moi !

Tout commence au trail du Bessat

Mathieu Guibert est notaire dans la vie. Il a commencé la course comme beaucoup par le "jogging". Puis il a découvert la course en pleine nature. L'amateur a déjà participé à deux Ultra-trail du Mont-Blanc, en 2012 pour ses quarante ans, puis l'année suivante. Un investissement conséquent, dans la préparation comme dans l'équipement.

Vous devez justifier auprès de l'organisation que vous avez terminé trois courses de ce type en deux ou trois ans. Après, c'est un investissement. Il faut compter 250 euros environ pour l'inscription. Puis, il y a aussi l'équipement et les inscriptions pour les autres courses qui vous permettent de vous préparer. Au final, ça fait un budget.

L'UTMB, un succès grandissant

Ils sont 2.300 au départ ce vendredi. Mathieu Guibert a de la chance de pouvoir participer. Car ils sont le double du nombre d'inscrits à vouloir s'élancer. Le Stéphanois de 46 ans a été tiré au sort. Un système mis en place par les organisateurs pour faire face succès de la course, tout en garantissant de bonnes conditions de sécurité. 

C'est une course avec une puissance émotionnelle incomparable. Vous devez gravir les cols un par un, affronter la nuit et des conditions difficiles. On passe par des phases d’euphorie mais aussi de détresse. [...] Le mot est peut-être un peu fort, mais des phases de doute en tout cas.

Si le vainqueur devrait passer la ligne samedi, en milieu d'après-midi, soit environ une vingtaine d'heures après le départ, le "dossart 793" espère lui améliorer son record et boucler la course entre 32 et 35 heures. Ce qui voudrait dire qu'il franchira la ligne d'arrivée à Chamonix dans la nuit samedi à dimanche.