Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

Un boxeur nordiste aux championnats du monde de sports de combat

mercredi 24 octobre 2018 à 19:14 Par Winny Claret, France Bleu Nord

Rachid Boudchar, originaire de Sin-Le-Noble, s'envolera avec l'équipe de France pour l'Allemagne, où se dérouleront les championnats du monde de sports de combat du 25 au 28 octobre. Le boxeur, spécialiste de Full Contact, combattra dans la catégorie -70 kilos. Il est bien décidé à décrocher l'or.

Rachid Boudchar s'entraîne six fois par semaine pour tenter de décrocher l'or aux championnats du monde de full contact, en Allemagne
Rachid Boudchar s'entraîne six fois par semaine pour tenter de décrocher l'or aux championnats du monde de full contact, en Allemagne © Radio France

Sin-le-Noble, France

"D'abord tu vises le foie et les côtes pour couper la respiration de l'adversaire. Il va finir par baisser la garde pour se défendre, c'est là que tu remontes et que tu cognes le visage.

Les gants de boxe claquent sur le cuir. La respiration saccadée, le visage trempé de sueur, Rachid Boudchar regarde le sac de frappe les yeux écarquillés. "Allez! Il est à moi ce titre!

Acharné de travail

Le boxeur de 27 ans qui vit à Sin-Le-Noble, près de Douai, s'astreint à une préparation draconienne depuis la fin juillet. Six entraînements de deux à trois heures par semaine.

"J'ai appris que j'étais sélectionné en équipe de France fin juin. Ca me laisse peu de temps pour être au mieux de ma forme aux championnats du monde."

Lorsqu'il ne boxe pas aux clubs de Wattrelos ou de Lallaing, où il est licencié, le sportif s'entraîne dans une salle de gym d'une zone commerciale.

"Ce n'est pas le cadre idéal. _Mon coach n'est pas toujours disponible pour m'encadrer_, alors je demande à des amis de venir m'aider.

Des conditions précaires pour un sportif de haut niveau avec un tel palmarès. Rachid Boudchar a déjà été six fois champion de France, et il compte un titre européen ainsi qu'une médaille de bronze au Mondial de 2013.  

"Contrairement à d'autres boxeurs, je ne suis pas soutenu par ma ville. Je travaille à côté mais je n'ai pas trouvé d'emploi aménagé. C'est compliqué de garder son boulot lorsque l'on s'absente souvent pour combattre."

"Pour les jeunes je suis un modèle"

Un emploi d'éducateur dans des centres pour jeunes incarcérés qui lui tient à coeur. 

Pour les jeunes, je suis un modèle. Ils admirent le sportif, je ramène des médailles, c'est bien. Mais si je ne travaillais pas, je n'aurais pas l'impression de leur donner le bon exemple.

Son ami d'enfance Soufian l'assure, dans leur quartier de Sin-Le-Noble, Rachid Boudchar est une inspiration. "Ca nous encourage à faire du sport et à persévérer. Il n'a jamais rien lâché depuis qu'il a commencé la boxe, et ça a payé."

Alors sera-ce payant cette fois-ci en Allemagne? En tout cas le Nordiste vise l'or et rien d'autre.

Pour les lecteurs qui ne s'y connaissent pas en sports de combat : le Full Contact est un genre de boxe dit "pieds-poings" puisque l'on se bat avec les pieds et les poings. Une discipline qui demande beaucoup de souplesse, on ne peut viser l'adversaire qu'au dessus de la ceinture.