Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

Un Côte-d'Orien en course pour le rallye Dakar 2020 en Arabie saoudite

-
Par , France Bleu Bourgogne

Le rallye Dakar partira le 5 janvier 2020 en Arabie saoudite. Parmi les pilotes de motos, il y aura Frédéric Barlerin, 39 ans, originaire de l'Auxois. Comme une quarantaine d'autres participants, il roulera sans assistance, seul, sur 8000 kilomètres.

Frédéric Barlerin, 39 ans, participe à son deuxième rallye Dakar
Frédéric Barlerin, 39 ans, participe à son deuxième rallye Dakar - Frédéric Barlerin

Côte-d'Or, France

boUn Côte-d'Orien sur sa moto s'élance sur le rallye Dakar 2020. Pour la 42ème édition, la course se déroule cette année dans le désert d'Arabie Saoudite. Et parmi les 170 pilotes de moto, il y a Frédéric Barlerin, 39 ans, originaire de l'Auxois. Deux semaines de course au milieu des dunes, to, notamment grâce à des partenaires.os assistance, comme 40 autres participants. 

8000 kilomètres, seul dans le désert saoudien

Frédéric Barlerin arrivera le 1er janvier en Arabie saoudite, mais la course ne commence que le 5. Depuis un an, le pilote se prépare à cette grande course de 8000 kilomètres : "Je vais parcourir environ 650 kilomètres par jour sur ma moto, à travers le désert oriental. Cette année, on a 12 jours de course, 12 étapes au total, avec un jour de repos au milieu. Dans son unique bagage, une malle, le pilote a glissé quelques outils pour réparer sa moto en cas de besoin, des vêtements, quelques dolipranes "car la course peut parfois être rude", des photos de ses proches, des petits mots, "mais surtout beaucoup de courage".

L'année dernière, il participait pour la première fois de sa vie au rallye Dakar, au Pérou - Aucun(e)
L'année dernière, il participait pour la première fois de sa vie au rallye Dakar, au Pérou - Frédéric Barlerin

"J'ai décidé de ne pas en rester là" - Frédéric Barlerin

Du courage, le Côte-d'Orien va en avoir besoin. L'année dernière, il participait pour la première fois de sa vie au rallye Dakar, au Pérou. Au bout de quatre jours de course, sa moto est tombée en panne. "On roulait dans une cendre volcanique, très épaisse. Ma moto en a avalé beaucoup, mon moteur s'est cassé. J'ai du abandonner au quatrième jour alors que la course se passait très bien. Sur le coup, on pense que la terre entière nous en veux, c'était catastrophique au niveau mental.  Mais j'ai décidé de ne pas en rester là et de tenter ma chance à nouveau!"

Il a réuni près de 50 000 euros pour réaliser son rêve, notamment grâce à des partenaires. - Aucun(e)
Il a réuni près de 50 000 euros pour réaliser son rêve, notamment grâce à des partenaires. - Frédéric Barlerin

Une course sans assistance

Comme 39 autres participants, Frédéric Barlerin va faire toute la course sans assistance. "C'est la catégorie la plus dure. Il faut faire tout soit-même, contrairement aux autres qui se font réparer les motos par les mécaniciens. Nous, on réalise seuls la mécanique pour pouvoir repartir le lendemain matin avec notre moto."

Pour sa deuxième édition, le pilote compte bien profiter des paysages magnifiques qu'il va traverser. "On va passer auprès de temples qui ont plus de 3000 ans d'existence, ça va être incroyable." Frédéric Barlerin s’entraîne depuis un an.  Il a réuni près de 50 000 euros pour réaliser son rêve, notamment grâce à des partenaires.ou

- - Visactu
- © Visactu - -
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu