Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un Creusois au départ du Dakar 2018

-
Par , France Bleu Creuse
Saint-Sulpice-le-Dunois, France

Marc Dardaillon part ce lundi pour l’Amérique du Sud pour prendre le départ du Dakar samedi à Lima au Pérou. C'est sa 5e participation à ce rallye et il sera le seul Creusois de cette édition 2018.

Marc Dardaillon va prendre le départ de son 5e Dakar
Marc Dardaillon va prendre le départ de son 5e Dakar © Radio France - Sophie Peretti

Marc Dardaillon s’envole ce 1er janvier pour l’Amérique du Sud, direction le Pérou. C’est à Lima, la capitale du pays, que sera donné samedi 6 janvier, le départ de la 40e édition du Dakar. C’est la 5e participation du Creusois à ce rallye, la première fois c'était en 2013.

Retour au Dakar pour le Creusois 

Cette nouvelle participation sonne comme une revanche pour le mécanicien du centre hospitalier de La Valette, à Saint-Vaury. L’an dernier, une blessure à l’épaule avait privé Marc Dardaillon de Dakar. Il avait suivi le rallye devant sa télévision. Cette année, il sera dans la cabine d’un camion d’assistance , dans le rôle du copilote.

J'ai un peu peur pour le départ - Marc Dardaillon

Le départ du rallye ne sera donné que samedi, mais dès demain, le Creusois sera à la manœuvre. Il faut charger dans le camion les pièces détachées qui permettront de dépanner les équipages de l’équipe durant le rallye. Ensuite ce sera le départ de la course et les cinq premières étapes que redoute particulièrement Marc Dardaillon : "on sait que ce sera difficile, _les longues étapes de dune c'est toujours compliqué avec un gros camion_, si on passe ça, le reste ça devrait le faire !"

Au retour je suis plus fatigué qu´au départ - Marc Dardaillon

Le Dakar, même comme copilote d'un camion d'assistance, c'est physique et éprouvant. "Il m'arrive souvent de passer la nuit sous le camion ou sous une tente, alors que les grands pilotes dorment parfois à l’hôtel  raconte le Creusois, nous on est vraiment au bas de l'échelle". Le manque de sommeil, la fatigue, la chaleur, c'est l'été dans l'hémisphère sud, les trois semaines de congés que posent le Creusois pour participer à ce rallye ne sont pas vraiment des vacances ! Mais il y a tout de même de belles compensations : "au bivouac on mange avec les grands pilotes, raconte-t-il. Et parmi ces pilotes préférés il y a Stéphane Peterhansel, le Français vainqueur à six reprises dans la catégorie moto et sept fois dans la catégorie auto.  "C'est quelqu'un que j'apprécie vraiment explique Marc Dardaillon, et en plus il est très sympa alors le côtoyer c'est très agréable".

Signalons que deux autres Creusois participent au Dakar, en tant que commissaires de course : Julien Baudry et Anthony Boursaud.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess