Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

Un Landais champion du monde de pelote basque

mercredi 1 novembre 2017 à 15:24 Par Valérie Mosnier, France Bleu Gascogne

C'est un véritable exploit que vient de réussir Dan Necol. Le Landais de Saint-Geours-de-Maremne vient de remporter, avec son coéquipier toulousain, la coupe du monde de pelote basque, dans la catégorie pala corta.

Dan Nécol est devenu professionnel il y a deux ans, en Espagne à Bilbao
Dan Nécol est devenu professionnel il y a deux ans, en Espagne à Bilbao - © Marie Claude Delbos - Fédération Française de Pelote Basque

Anglet, France

Pas besoin d'être basque pour devenir champion du monde de pelote ! La preuve avec le Landais Dan Necol. Originaire de Saint-Geour-de-Maremne, il a remporté avec son coéquipier toulousain, la finale de Coupe du monde en pala corta, face à des Argentins ce mardi soir à Anglet. Une victoire en 2 sets : 15/14 - 15/6.

La sixième Coupe du monde de pelote basque en Fronton se jouait à Biarritz et à Anglet, elle s'est terminée ce mardi soir. La Coupe du monde de pelote compte quatre spécialités : main nue individuel, main nue deux contre deux, la paleta cuir et la pala corta. Douze pays participaient à la compétition, et la France s'est classée meilleure nation !

Quatre nations ont un vrai gros niveau en pala corta : Cuba, le champion sortant, l'Espagne, l'Argentine et la France, et c'est un vrai sport dans lequel Dan Nécol est professionnel, sur les frontons de Bilbao, en Espagne.

C'est énorme, je suis hyper content - Dan Necol

Dans les Landes, Dan Necol n'est pas très connu, alors gagner une finale, se hisser sur le toit du monde de la pala devant sa famille et ses amis est pour lui un vrai bonheur. "C'est énorme, je suis hyper content... C'est la première médaille d'or !" raconte le Landais.

La Pala Corta n'a rien à voir avec la Pala que l'on joue sur le fronton les dimanches, "c'est une pala qui pèse plus lourd, plus étroite, les pelots vont plus vite... jusqu'à 150 kilomètres/heure, donc il faut beaucoup d'adresse, de mobilité, il faut être athlétique aussi" explique Dan Necol, qui joue à la pala larga, côté espagnol.

Après avoir passé trois ans en sports études "pelote basque" au Creps de Toulouse, Dan Necol a participé à des championnats du monde, puis des championnats de France en séniors. Il intègre un tournoi de promotion et signe, en octobre 2015, son premier contrat professionnel.