Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

Un Mayennais au départ de la Diagonale des Fous à la Réunion ce jeudi 17 octobre

-
Par , France Bleu Mayenne

Cyril Guineheux de la Cropte, dans le sud Mayenne, prendra le départ de La Diagonale des fous ce jeudi 17 octobre à La Réunion. Cet ultra-trail s'étend sur 166 kms à travers l'île. Il est définit comme un des plus dur du monde.

Le mayennais Cyril Guineheux n'a pas froid aux yeux.
Le mayennais Cyril Guineheux n'a pas froid aux yeux. © Radio France

La Cropte, France

Ce n'est pas l'épreuve des coureurs du dimanche. Cyril Guineheux, un Mayennais de 39 ans, se prépare à prendre le départ de la Diagonale des fous sur l'île de la Réunion, ce jeudi 17 octobre à 22 heures (soit 18 heures en métropole). Cet ultra-trail est connu pour être un des plus difficiles du monde. Mais les 166 kms et 9 611 mètres de dénivelé positifs du parcours, n’impressionnent pas vraiment cet habitant de la Cropte, près de Meslay-du-Maine. "Mon entourage me dit souvent que je suis hors du commun, moi je ne l'accepte pas. J'ai toujours dans un coin de la tête que _pour n'importe qui, tout est possible_. On est capable de ne pas s'arrêter", s'exclame-t-il. 

Une préparation bien précise

Pour lui tout est donc dans la tête. Sauf que pour participer à un tel trail, l'entrainement n'est pas que du repos. Cyril se prépare d'arrache-pied depuis trois ans. "Il a déjà fallu participer à plusieurs épreuves, pour me qualifier. J'ai bouclé l'Ecotrail de Paris, les Championnats de France de trail, puis les 100 kms de Millau." 

À côté, il s'est fixé trois à quatre sorties de plusieurs dizaines de kilomètres par semaine, puis tous les jours depuis quelques mois. "Il faut toujours respecter trois semaines d'effort pour une semaine de repos. J'ai aussi travaillé sur l'entrainement croisé. C'est à dire associé à la _course à pied, le vélo, la natation et la musculation_. Toutes ces choses qui font que l'entrainement ne devient pas routinier", commente ce sportif aguerri, qui a découvert le trail en 2007.

"Une épreuve qui peut-être pénible à certains moments, mais ce sera surtout super enrichissant"

Les meilleurs coureurs terminent en moyenne la Diagonale en moins de 24 heures. Cyril Guineheux, lui, ne va pas chercher la compétition, mais plutôt le plaisir : " Il y a plein de choses différentes qui vont faire de ce trail une épreuve peut-être pénible à certains moments, mais ce sera surtout super enrichissant. On va passer par presque trois saisons, il y a le _milieu tropical, désertique_, on monte quand même assez haut. Il y aura aussi l'air marin avec la côte", Le mayennais espère terminer sa son trail en 40/45 heures.

Prôner le don de spermatozoïdes et d'ovocytes

Cyril part aussi défendre une cause, qui lui tient à cœur. Son maillot portera les couleurs du collectif "Graines d'Enfants", qu'il a créé avec sa compagne. Le but : parler du don de spermatozoïdes et d'ovocytes, "Ce sont des petits cadeaux de la vie, qui font un grand bonheur pour les personnes qui ne peuvent pas avoir d'enfants., Grâce à ça, ils créent leur famille", pointe ce père de trois petites filles. Un cadeau que la sportif a reçu et qu'il souhaite à tous. 

L'aventure de Cyril est à suivre sur sa page Facebook "La folle diagonale est en route".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu