Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

Un podium mondial pour Mélanie De Jesus Dos Santos, gymnaste à Saint-Etienne ?

samedi 27 octobre 2018 à 19:19 Par Stéphane Garcia, France Bleu Saint-Étienne Loire

Mélanie De Jesus Dos Santos, la jeune Martiniquaise, qui s'entraîne au Pôle France de Saint-Etienne, vise le podium aux Mondiaux de Doha ce weekend.

Mélanie De Jesus Dos Santos lors des Championnats d'Europe en août à Glasgow
Mélanie De Jesus Dos Santos lors des Championnats d'Europe en août à Glasgow © Maxppp - Neil Hall

Saint-Étienne, France

Elle s’était révélée en 2017 avec une médaille de bronze européenne, puis une cinquième place mondiale au concours général. Depuis, Mélanie De Jesus Dos Santos ne cesse de progresser. A 18 ans, la Martiniquaise, qui s'entraîne au Pôle France de Saint-Etienne, vise le podium.

“Dans le concours général ce sera compliqué, tant Simone Biles, l’Américaine semble inaccessible, explique Marie-Angéline Colson, directrice technique du Pôle France à Saint-Etienne. Mais derrière tout reste jouable et une place parmi les trois première est tout à fait envisageable”

Ensuite viendront les finales par agrès, aux barres, à la poutre, au saut de cheval et au sol. Mélanie De Jesus Dos Santos elle qui a été championne d’Europe au sol cet été à Glasgow, elle aura forcément son mot à dire sur l’épreuve.

Dans la compétition par équipes, les Françaises s’élanceront ce dimanche. Un collectif très complémentaire, vice-champion d'Europe en août dernier à Glasgow, qui s'appuie sur le talent fou de Mélanie mais aussi l'expérience de Marine Boyer, quatrième olympique à la poutre en 2016