Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

Un policier stéphanois sur la piste du Bol d'Or pour aider un enfant malade

vendredi 14 septembre 2018 à 17:57 Par Noémie Philippot, France Bleu Saint-Étienne Loire

Un policier stéphanois s'est élancé ce samedi pour les 24 heures moto du Bol d'Or. Florent Parret court avec deux équipiers du club motocycliste de la police nationale, par goût de la compétition mais aussi pour lever des fonds pour soutenir le fils malade d'un de ses collègues.

L'équipe au complet, de gauche à droite : Florent Parret, Olivier Calia, Frédéric Willery (leur team manager) et David Roche.
L'équipe au complet, de gauche à droite : Florent Parret, Olivier Calia, Frédéric Willery (leur team manager) et David Roche. - DR

Saint-Étienne, France

Florent Parret participe ce dimanche à une sacrée compétition, mais aussi à un bel élan de solidarité : ce policier stéphanois et ses deux co-équipiers, Olivier Calia, commissaire à Saint-Jean-de-Luz (Pyrénées-Atlantiques) et David Roche, chef d'entreprise installée dans la Loire, vont se relayer pendant 24 heures à moto pour le Bol d'Or, sur le circuit Paul Richard au Castellet. 

C'est la première participation de cette équipe du club motocycliste de la police nationale, le "Team 22." Alors bien sûr, il y a la compétition qui compte, mais le trio est surtout porté par cet objectif : récolter 700 euros, pour soutenir un policier stéphanois dont le fils est atteint d'une maladie orpheline, le syndrome de Prader-Willi, qui génère entre autre une baisse du tonus des muscles. 

"À chaque tour que l'on va effectuer, on reversera un euros pour l'enfant de Nicolas, Maé, explique Florent Parret. On fait environ 700 tours sur une épreuve, quand on rallie l'arrivée, et on va reverser 700 euros à l'association "Petite traversée pour Maé", l'enfant de Nicolas. Tout le monde s'est fédéré, et s'est rapidement mis d'accord." Tout le monde, car chaque euros viendra du club motocycliste de la police nationale. 

La course du Bol d'Or démarre ce dimanche 15 septembre à 15 heures. Florent Parret, Olivier Calia et David Roche visent le milieu de tableau à l'arrivée. 60 équipes s'aligne au départ de ces 24 heures de course.